Archives de la catégorie ‘Films’

Silent Hill est un film d’horreur franco-canadien sorti en 2006. Il est réalisé par Christophe Gans (Crying Freeman, Le Pacte des Loups, la Belle et la Bête). Il s’agit d’une adaptation de la célèbre franchise de jeux-vidéos survival horror éditée par Konami : Silent Hill, qui comprend huit jeux en 2020.

Quelle est l’histoire ?

Silent_Hill_1Sharon, une petite fille adoptée de 10 ans, parle durant ses crises de somnambulisme d’un endroit nommé Silent Hill (qui se trouve en Virginie-Occidentale de même que l’orphelinat où Sharon fut adoptée). Après avoir découvert qu’il s’agit d’une ville fantôme, sa mère, Rose, décide contre l’avis de son mari Christopher, d’emmener sa fille à Silent Hill dans l’espoir de comprendre ce dont elle souffre et de la soigner. Rose, Sharon ainsi que Cybil Bennett, une motarde de la police qui les avait suivies par suspicion, se retrouvent toutes trois, après un accident de voiture causé par l’apparition sur la route d’une petite fille, dans la ville fantôme de Silent Hill.

 

 

Et les archives dans tout ça ??

Le film suit deux trames scénaristiques différentes : celle de Rose Da Silva en quête de sa fille dans Silent Hill et celle de Christopher en quête de sa femme et de sa fille disparues. Si l’on en croit l’excellente chronique de Karim Debbache sur ce film, dans le cadre de sa série Crossed qui parle des films adaptés ou parlant de jeux vidéo, les séquences avec Christopher Da Silva ont été rajoutées par la production, car ils trouvaient que le film manquait de « rôle masculin fort » ….

 

Les archives apparaissent dans la trame de Christopher Da Silva. Ce dernier recherche donc sa femme. Silent Hill est une ville fantôme depuis un incendie gigantesque qui a consumé la ville dans les années 1970. Après avoir fouillé les ruines toxiques de la ville avec un policier, sans succès hélas, il se trouve isolé et désemparé. Il se dit qu’en consultant ce qu’il reste des archives de police de la ville de Silent Hill, il trouvera peut-être des réponses sur l’origine de sa fille. Il appelle alors les archives du Comté de Toluca

Chistopher Da Silva (CDS) : « Vous avez les dossiers concernant Silent Hill ?

Archiviste (A) : Quels dossiers Monsieur ?

CDS : Enfin les rapports de police !

A : Désolé c’est confidentiel. »

Silent_Hill_2

Pas bien le téléphone au volant Christopher

S’ensuit diverses suppliques pour obtenir le droit de consulter les archives qui essuieront toutes un refus. Christopher décide d’attendre que le dernier employé quitte les archives pour rentrer par effraction.

Silent_Hill_3

Bonjour, c’est pour une consultation non autorisée

Après une fouille rapide, il tombe sur un local qui ressemble à une zone tampon où les archives sont entassées en attente de traitement. On aperçoit des archives datant de 2001 et de 2004, ce qui indique que ce sont des archives de Toluca non traitées. Les archives de Silent Hill sont, elles, facilement identifiables, ce sont celles avec des traces de roussi ! En fouillant les dossiers, il trouve une photo qui l’oriente dans ses recherches.

Alors nous sommes ici dans l’aspect classique de l’utilisation des archives dans une enquête. Mais nous pouvons pousser l’analyse un peu plus loin. Pour rappel, le film se déroule en 2005-2006. Silent Hill a été détruite en 1974. La récupération des archives est logique : il faut assurer la continuité des droits et des savoirs, pour les habitants survivants. Alors pourquoi trouve-t-on encore les archives en zone tampon ? N’auraient-elles pas dû être retraitées depuis les trente dernières années ?

Silent_Hill_4

Les archives en zone tampon

Cela montre les affres de la gouvernance des archives, assujettie à deux règles nominales : la priorisation des traitements et la gestion des ressources. Ainsi il semble que les archives de Silent Hill pour le Comté de Toluca ne soient pas la priorité, et cela paraît logique. Les cartons sont plus ou moins identifiés, ils sont peu nombreux et concernent peu de personnes. Mais vu leur état, cela nécessiterait un reconditionnement important, si ce n’est dans certains cas de la restauration. Donc de l’argent, des humains et du temps ! Donc il faudra s’en occuper sine die.

Donc au-delà des règles de communication, des organisations tentaculaires qui compliquent l’accès aux archives, il faut aussi prendre en compte que le traitement des archives est aussi une question de choix, d’organisation, de budget, bref une question politique !

Marc Scaglione

Captain Marvel est un film américain réalisé par Anna Boden et Ryan Fleck sorti en 2019. Ce film de super-héros s’inscrit dans l’univers cinématographique Marvel. Le rôle principal est confié à Brie Larson. On retrouve notamment à ses côtés Samuel L. Jackson, Jude Law ou Annette Benning. Le film est un véritable succès au box-office.

Captaine_Marvel_1

Quelle est l’histoire ?

Vers est une jeune guerrière de la planète Hala, capitale du peuple guerrier des Kree. L’Intelligence Suprême est à la tête de cette civilisation Kree à la technologie d’avant-garde et aux intentions belliqueuses. Les Kree sont en guerre contre les Skrulls, des extraterrestres métamorphes. Lors d’une mission, Vers est capturée par les Skrulls qui fouillent dans sa mémoire et font remonter quelques souvenirs à la surface, notamment ses liens avec la planète Terre et en particulier avec le docteur Wendy Lawson et le projet Pegasus. Vers s’échappe et se retrouve sur Terre. Après une période de confrontation, elle s’allie à Nick Fury, agent du SHIELD pour retrouver des informations sur Wendy Lawson et le projet Pegasus. A l’occasion de ses recherches, Vers retrouvera son identité : elle s’appelle en réalité Carol Danvers, elle est originaire de la Terre et était pilote d’aviation. De nombreuses batailles s’en suivront et ses adversaires ne sont pas forcément ceux qu’on croit.

Et les archives dans tout ça ??

Lorsque ses souvenirs lui reviennent partiellement, Carol part en quête du projet Pegasus et du docteur Wendy Lawson. Aidée de Nick Fury, elle pénètre dans la base militaire qui abrite les secrets du projet Pegasus. Mais où trouver les dossiers de Wendy Lawson dans cette base immense ? Carol repère immédiatement le niveau des archives et y entraîne Fury.

Captain_Marvel_1_1

 

Stupéfaction : le niveau des Archives est immense, on y voit des rayonnages à perte de vue, magnifiquement ordonnés, les cotes bien indiquées sur chaque travée, un conditionnement parfait, les normes de conservation ont l’air fort bien respectées.

Captain_Marvel_4

Tout archiviste rêve d’un dépôt comme celui-ci. Mais, car il y a un mais : aucun archiviste ne semble travailler ici. Carol et Fury pénètrent sans aucun problème dans les Archives, en forçant la porte mais sans qu’aucune alarme ne se déclenche.

Captain_Marvel_2

On peut également s’étonner de la facilité avec laquelle Carol se précipite dans la bonne travée et trouve sans aucune difficulté le dossier de Wendy Lawson, sans avoir recours à aucun instrument de recherche ni aucune base de données. A-t-elle un super-pouvoir caché ? Celui de repérer les archives plus vite que son ombre ?

Captain_Marvel_5

Toujours est-il que Carol dégote ce dossier qui lui apprend énormément de choses sur la carrière de Lawson, elle trouve même dans le dossier les plans d’un moteur supraluminique, des documents en langue kree qui montrent que Wendy Lawson n’est sans doute pas celle qu’on croyait et des photographies où l’on retrouve Carol ou encore des rapports de mission.

Captain_Marvel_7

 

Captain_Marvel_9

Quelques cours de paléographie seront sans doute nécessaires !

Ces dossiers sont capitaux pour la suite de l’histoire puisqu’ils permettent à Carol de comprendre ses liens avec le docteur Lawson, de retrouver sa véritable identité mais aussi sa meilleure amie Marie Rambeau.

Captain_Marvel_10

Toutefois, il reste quelques mystères puisque certains documents ont été caviardés pour cacher des informations… pas très malin si ce sont des originaux !

Captain_Marvel_11

Les Archives sont aussi le théâtre d’une bataille rangée entre les Skrulls, Nick Fury et Carol Danvers. On y trouve donc toutes sortes d’intervenants à l’exception d’un archiviste : aucun d’entre eux n’intervient alors que les dépôts sont ravagés par une baston générale. On y trouve même… un chat (ou un flerken)

Captain_Marvel_6

Ainsi, les archives permettent de recouvrer son identité et de comprendre les enjeux du projet Pegasus, de découvrir bien des secrets, bref, de se découvrir soi-même. Tout un programme !

Sonia Dollinger

Joker est un film américain sorti en 2019 réalisé par Todd Philips avec pour acteurs principaux Joaquin Phoenix, Robert De Niro, Frances Conroy ou Zazie Beetz. Le film est primé dans de nombreux festivals (Lion d’Or à la Mostra de Venise, oscar du meilleur acteur pour Joaquin Phoenix… ).

Joker_1

Quelle est l’histoire ?

En 1981, Arthur Fleck travaille dans une agence de clowns à Gotham City. Le jeune homme souffre d’un handicap qui lui occasionne des rires nerveux et incontrôlés. Marginalisé, moqué par ses pairs, il se fait agresser par un groupe de jeunes puis renvoyé de son travail. Son seul parent est sa mère malade Penny et ils vivent assez chichement dans un taudis. Une nouvelle fois, Arthur se fait agresser dans le métro et il décide cette fois de ne pas se laisser faire : il tue ses trois agresseurs et sombre peu à peu dans une folie destructrice jusqu’à devenir le Joker.

Et les archives dans tout ça ??

Arthur Fleck cherche à connaître son passé car sa mère lui a révélé un secret qui implique le richissime Thomas Wayne. Pourtant, quand Arthur rentre en contact avec le milliardaire, ce dernier rentre dans une colère folle et indique à Arthur que sa mère est folle et a passé des années internée dans l’asile d’Arkham. Qui a tort ? Qui a raison ? Pour le savoir, direction Arkham.

Joker_2

Il s’agit ici d’archives médicales et donc soumises à un protocole de consultation très strict. L’employé des archives se présente derrière un grillage, les dossiers les plus récents sont rangés derrière lui et il indique que les dossiers de plus de dix ans se trouvent au sous-sol. Le dossier de Penny Fleck datant d’une trentaine d’années, l’employé est revenu du sous-sol avec. Surprise, si le dossier a l’air un peu ancien, il n’est aucunement poussiéreux, c’est déjà ça et il n’a pas semblé difficile de le retrouver.

Joker_3

L’employé qui dialogue avec Arthur ne se présente pas comme archiviste, il indique : « je ne suis qu’un employé administratif, un simple agent, je classe de la paperasse. » Toutefois, il semble bien maîtriser les règles de consultation : il ne laisse pas Arthur consulter le dossier lui-même, il lui indique quelques éléments mais, lorsqu’il tombe sur certaines informations, il ajoute : « je ne peux pas communiquer ce genre de dossier là sans le formulaire ad hoc, je pourrais avoir des ennuis« . L’employé conclut en indiquant à Arthur qu’il serait plus simple d’obtenir l’accord de sa mère pour consulter le dossier.

Joker_4

Hélas, l’employé des archives ne sait pas à qui il s’adresse, frustré de ne pouvoir accéder au dossier, Arthur lui arrache des mains et part en courant avec le dossier sous le bras.

Joker_6

Se mettant à l’abri, il consulte les données médicales sur sa mère et apprend des choses douloureuses qui ébranlent encore un peu plus son esprit fragile.

Joker_5

Archives médicales, problématique des délais de communicabilité et gestion douloureuse des informations données par les archives, telles sont les thématiques abordées brièvement mais avec intensité dans ce sombre thriller psychologique.

Sonia Dollinger

La Fiancée du monstre est un film sorti en 1955 sur les écrans américains. Il s’agit d’un film d’Ed Wood, connu pour son surnom de « plus mauvais réalisateur de tous les temps » et célébré par un film éponyme de Tim Burton. Le film peut rentrer dans la catégorie nanar, Bela Lugosi étant à l’affiche en antagoniste principal.

Couverture

Quelle est l’histoire ?

Depuis trois mois, les nuits d’orage sont légion dans une petite région reculée des États-Unis. Depuis trois mois, ce sont aussi des disparitions qui s’additionnent de façon inquiétante. La presse parle d’un monstre, qui rôderait dans les environs d’un marais ; non loin de ce marais, se dresse une vieille maison, que deux promeneurs piégés par l’orage croient abandonnée. Janet Lawton, journaliste enquête sur le monstre du Marais en concurrence avec son fiancé l’inspecteur Dick Craig.

Bela Lugosi menant ses expériences

Bela Lugosi menant ses expériences

Et les archives dans tout ça ??

Janet Lawton, journaliste, pense qu’un monstre sévit dans les marais. N’ayant pas réussi à tirer les vers du nez à son fiancé policier, malgré un chantage à la rupture, elle finit par retourner au journal et va directement aux archives. Les Archives se composent d’une pièce remplie de meubles à dossiers suspendus. On y retrouve Tillie, l’archiviste, en train de découper des articles de journal. Il s’agit d’une femme d’une cinquantaine d’années, bien apprêtée avec un crayon sur l’oreille droite. Elle est joviale et n’hésite pas à se montrer complice ou blagueuse, ce qui nous éloigne du stéréotype de l’archiviste.

Les archives du journal

Les archives du journal

Janet a des soupçons concernant l’occupant de la Maison des saules, qui jouxte les marais. Elle demande à Tillie de but en blanc si elle se rappelle de la date de la vente de la maison. Tillie indique juste de tête que c’était en novembre et décembre 1948. Puis cherche dans son fichier la localisation des archives de cette période. Après consultation, Janet trouve son info en s’excusant de tout laisser en désordre, Tillie répondant « Je suis payée pour ça ».

Le Capitaine Robbins aux archives

Le capitaine Robbins aux Archives

Le lendemain, nous retrouvons Tillie toujours découpant ses journaux lorsque le capitaine Tim Robbins vient l’interroger sur la disparition de Janet Lawton. Elle n’a pas l’air le moins du monde angoissée par cette disparition et fait des petites blagues avec le policier. Elle finit par lui indiquer que Janet semblait avoir trouvé ce qu’elle voulait dans le journal du 26/11, qu’elle avait aperçu de son bureau. Elle propose à ce dernier de consulter le susdit journal car elle ne l’avait toujours pas rangé depuis la veille…

Recherche de localisation des archives dans le fichier

recherche de localisation des archives dans le fichier

Après réflexion, on peut relever les éléments suivants :

  • Les archives (les journaux entiers) sont classées chronologiquement et peuvent être retrouvées grâce au fichier de Tillie
  • Tillie découpe des articles, ce qui sous-entend qu’elle établit des collections d’articles par sujet. Mais elle ne consulte pas ces articles ni le fichier d’indexation qui doit logiquement y être associé.
Tillie

Tillie l’archiviste

  • Tillie ne correspond pas totalement au cliché de l’archiviste : blagueuse et d’un abord sympathique, loin des vieilles dames revêches ou lunaires auxquelles nous sommes habitués, Tillie ne semble pas stressée (elle laisse des archives communiquées traînées plus de 24 heures après leur consultation). Par contre, elle a une mémoire exceptionnelle et est capable de se rappeler de la période de vente d’une maison des années après, ou de se rappeler du document précis consulté par un chercheur. Une facilité scénaristique certes, mais aussi un cliché pas toujours faux de l’archiviste à la mémoire d’éléphant !

Marc Scaglione

Blade Runner 2049 est un film de science-fiction américano-canadien sorti en 2017. Réalisé par Denis Villeneuve, il est scénarisé par Ridley Scott et Hampton Fancher, scénaristes de Blade Runner, film culte de 1982, assisté de Michael Green (Logan, Alien Covenant). Le premier film était lui-même une adaptation libre du roman de Philippe K. Dick Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?.

Quelle est l’histoire ?

La société s’est effondrée après un blackout dans les années 2020. La Wallace Corporation a émergé des décombres et a acheté les restes de Tyrell Corp., fabricant des réplicants. Nous suivons K, réplicant Nexus-9, modèle obéissant, dont l’objectif est de traquer les Nexus-6 survivants pour les tuer.

Et les archives dans tout ça ??

Après avoir tué un Nexus 6, K. découvre un squelette. Il s’avère que c’est celui d’une réplicante qui a donné la vie, alors que c’était considéré comme impossible. On demande à K. de retrouver l’enfant et de l’éliminer car si la vérité était sue, cela provoquerait le chaos.

K. se rend donc aux archives de la société Wallace, qui conservent les archives de Tyrell Corp. L’archiviste, personnage pas assez important pour avoir un nom, guide K. dans le dédale des archives à la recherche du dossier de fabrication de la réplicante.

Blade_Runner_2049_2

Les vastes archives de la société Wallace

Il en profite pour expliquer qu’il reste peu d’archives de cette époque, car le black-out a supprimé toutes les données informatiques de la planète,

Blade_Runner_2049_5

Les archives disparues

il n’y a que le papier qui a survécu, ce qui étonne l’archiviste lui-même… Il indique aussi que tout était stocké sur CD à l’époque. C’est donc un discours un peu confus !

Blade_Runner_2049_3

Les supports sont fragiles

Finalement le dossier ne donne rien, l’assistante du président Wallace prend le relais et conduit K. dans une petite salle privée appartenant au président. Elle informe K. qu’il a de la chance car Wallace est « entasseur ». Il accède ainsi à une salle de conservation d’archives, il s’agit des repères-mémoires, les archives des interrogatoires par les blade runner sur les anciens modèles Nexus. K. découvre ainsi Deckard.

Blade_Runner_2049_4

Les repères-mémoires

A noter quand même que dans cette entreprise, la conservation des archives n’est pas toujours entre les mains de l’archiviste, le Président se permet de prélever certaines archives pour ses collections… Pas simple cette gestion.

K. consulte ensuite les archives ADN (au commissariat probablement), mais il ne retrouve rien en utilisant les mots-clefs car tout date d’avant le black-out. Il consulte manuellement les archives restantes sur microfilms jusqu’à trouver deux résultats d’enfants confiés à l’orphelinat. K. se rend donc à l’orphelinat, le directeur consulte les registres papiers qui sont entassés sans soin dans un bureau. Mais cela s’avère finalement être une impasse puisque les pages qui intéressent K. ont été arrachées du registre.

Blade_Runner_2049_6

Les archives entassées de l’orphelinat

Fil rouge, les archives sont essentielles à l’enquête et permettent au héros d’avancer. Même si sa mission initiale est de supprimer toute trace de l’enfant, on réalise vite qu’il n’y a plus de trace à supprimer. En effet, les archives sont fragiles et on en voit de multiples causes : le support numérique d’abord, hantise des archivistes à cause des risques de disparition ; la mauvaise gestion des archives, puisque le PDG extrait les archives qui lui plaisent pour ses collections ; une absence d’indexation, obligeant à faire des recherches fastidieuses, repoussant la majorité des chercheurs ; et enfin la destruction volontaire, car le support papier plus pérenne peut être déchiré et détruit.

Le film offre donc un beau portrait de la fragilité de la mémoire et des archives !

Marc Scaglione