Les archives dans Pale Cocoon

Publié: 3 avril 2016 dans Dessins animés
Tags:, ,

C’est avec grand plaisir qu’Archives et Culture pop’ accueille aujourd’hui un nouveau contributeur, Marc Scaglione, archiviste de son état et fan en particulier des mangas et anime japonais. Voilà qui tombe à pic car, jusqu’à maintenant, nous en avons très peu parlé. Marc vient donc brillamment combler cette lacune et évoque pour vous Pale Cocoon.

Pale Cocoon est un court-métrage d’animation de 23 minutes produit par le studio indépendant Rikka. Il s’agit d’un OAV (Original animation video), c’est-à-dire d’une œuvre sortie directement en DVD, technique de commercialisation assez courante au Japon, sans que cela ait un lien avec la qualité de l’œuvre (contrairement à chez nous). Il reçut d’ailleurs le prix du meilleur scénario au Festival du court-métrage de Sapporo l’année de sa sortie en 2006. Licencié par Dybex, le film sort en France en 2008. Il n’est plus distribué mais se retrouve facilement sur le net.

cocoon_1

Pale Cocoon est l’oeuvre de Yasuhiro Yoshiura, à la fois en tant que scénariste et réalisateur et sa première œuvre commercialisée. Il a depuis livré plusieurs animés dont le joli Patéma et le monde inversé, sorti sur nos écrans en 2014.

L’histoire de Pale Cocoon : dans un futur lointain, les hommes vivent sous la surface suite à un événement oublié. Afin de comprendre leur origine et retrouver la trace de leur passé, les autorités ont créé de nombreux départements d’exhumation des archives, chargés d’extraire, de restaurer et d’analyser les archives.

Au fil du temps, néanmoins, les employés ont fini par déserter leur poste. Les départements ferment les uns après les autres.

Nous suivons Ura, un des derniers restaurateurs d’archives du département d’exhumation 92, passionné par son travail et fasciné par le monde d’antan. Ce dernier cherche à comprendre ce qui s’est passé. Ce qui n’est plus le cas de sa collègue Riko, analyste, chargée d’analyser et de classer dans la base de données les documents restaurés.

Département 92

le département 92

Ura va continuer à s’obstiner jusqu’à découvrir l’incroyable vérité.

Et les archives dans tout ça ?

Les archives sont ici au cœur de l’œuvre de Yoshiura. Les archives électroniques, exhumées, restaurées et analysées, sont le support des désirs et des réflexions métaphysiques des personnages .

Ura devant des documents restaurés

Ura et les archives électroniques restaurées

Elles sont le support d’une question essentielle, et toujours actuelle : pourquoi connaître le passé ? Quel intérêt pour le futur ?

Des questions que tout archiviste et historien connaît bien.

Elles servent au réalisateur à poser la question du rapport de l’homme à la vérité et à la réalité. La plupart des hommes ont préféré fuir une situation douloureuse, lassés de voir les images d’un monde inaccessible et à jamais détruit par la stupidité de l’humanité. D’autres, au contraire, n’ont de cesse de vouloir comprendre leur monde actuel grâce au passé, dans une insatiable quête de vérité.

Ura à son bureau

l’archiviste Ura à son bureau

« Pale Cocoon » offre une réflexion sur la relation de chacun au savoir et à la manière de vivre face à une réalité subie, incomprise et douloureuse. Une thématique très forte et récurrente dans l’animation japonaise.

Marc Scaglione

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s