Archives de la catégorie ‘Films’

Adaline, ou Eternelle Adaline dans la version québecoise, est un film américain sorti en 2015. Cette comédie romantique est réalisée par Lee Toland Krieger et écrit par J. Mills Goodloe et Salvador Paskowitz. Blake Lively et Harrison Ford sont les stars de ce film.

Quelle est l’histoire ?

Adaline Bowman est née en 1908. Suite à un accident en 1937, elle ne vieillit plus. Nous sommes en 2014, Adaline, archiviste à San Francisco sous le nom de Jennifer Larson, s’apprête à déménager et à changer une énième fois d’identité. Mais une rencontre va bouleverser sa vie.

Et les archives dans tout ça ??

Adaline Bowman travaille aux Archives municipales de San Francisco. On la voit peu travailler dans la réalité. Quand son chef lui demande de préparer la réexpédition des bobines de film des actualités, qui ont été numérisées, on voit Adaline visionner une de ces bobines sur un vieil appareil. Ce qui induit une des activités de ce service : numériser ou faire numériser des archives prêtées qui concernent la ville afin d’enrichir d’une copie les collections municipales.

Mais le visionnage de ces films d’actualité est surtout un moyen double de raconter l’histoire d’Adaline, de ses origines, de son accident, de sa quête de vérité et de sa fuite. Les archives ici sont un moyen de donner du corps à son histoire, un effet de véracité. Mais c’est aussi un moyen de rappeler que les archives ne sont pas que des noms ou des silhouettes plates en noir et blanc, ce sont des personnes de chair et de sang qui ont mangé, aimé, pleuré, bref vécu.

D’ailleurs on la voit chez elle aussi, entourée d’archives, au travers de ses photos familiales, rappel de sa longue vie.

Le métier d’archiviste est peu montré et n’est pas décrit comme négatif. Il est davantage là pour montrer qu’Adaline a cessé de vivre pour s’enfermer dans son passé. C’est ainsi qu’on la voit ranger un vieil inventaire de fiches cartonnées, mais jamais utiliser un appareil moderne. Plus à l’aise avec la mémoire qu’avec le futur. Un danger qu’on appelle passéisme et qui hélas n’épargne pas certains professionnels…

Marc Scaglione

Aquaman est un film américain sorti en 2018. Réalisé par James Wan (Saw, Insidious, Conjuring), ce film de super-héros se place dans le cadre de l‘univers étendu cinéma DC Comics, appelé DCEU. Il s’agit de l’adaptation du comics éponyme, ayant pour héros l’Atlante Aquaman, qui a été créé en 1941 par Mort Weisinger (Green Arrow) et Paul Norris. Le personnage est incarné par Jason Momoa.

Aquaman_1

Quelle est l’histoire ?

Atlanna, la reine de l’Atlantide, fuyant un mariage arrangé, échoue sur les côtes du Maine et est recueillie par le gardien de phare Tom Curry. De cette rencontre, qui devient amour, naît un fils Arthur. Atlanna finit par retourner à Atlantis pour éviter à sa famille d’être poursuivie, et donne la naissance à un nouveau fils, légitime cette fois, Orm.

33 ans plus tard, Arthur, qui est devenu Aquaman, est appelé à l’aide contre son frère Orm, devenu roi. Ce dernier prépare une guerre contre les habitants de la Surface, guerre qui s’annonce meurtrière. Arthur part donc en Atlantide pour empêcher le massacre à venir.

Et les archives dans tout ça ??

Pour vaincre Orm, Arthur doit le détrôner et pour cela le vaincre en combat singulier. Mais il lui faut l’arme légendaire, le trident du roi Atlan, dernier roi à avoir gouverné l’Atlantide en surface, il y a des millénaires. Un trident qui posséderait le pouvoir de régner sur les mers.

Il faut se lancer alors dans une chasse au trésor. Vulko, l’Atlante qui a appris à Arthur à maîtriser ses pouvoirs, lui confie un « enregistrement de la Première Dynastie », retrouvée par des archéologues « il y a plusieurs mois ». Il ne connaît pas le contenu du cylindre car la technologie est trop ancienne et qu’ils n’ont pas de lecteur adéquat. Le cylindre porte la marque du royaume antique des Déserteurs, Vulko exhorte Aquaman à s’y rendre pour extraire le message contenu sur ce support. Car selon Vulko, ce document d’archives ne serait rien que moins que le dernier message du roi Atlan indiquant où se trouve le trident.

Aquaman_2

Un enregistrement vieux de plusieurs millénaires

Ainsi nous retrouvons une thématique connue des archives : l’obsolescence des technologies et des supports, rendant la lecture difficile voire impossible dans le temps. On s’étonnera quand même que dans une société technologiquement très avancée, et fière de cet état de fait, il n’existe plus de moyen de lecture des messages anciens. Enfin quand on voit la situation actuellement, avec les difficultés à relire les supports informatiques d’il y a à peine vingt ans, c’est moins étonnant.

Par contre, la logique est absurde : le personnage est persuadé du contenu sans aucune preuve et sans avoir pu lire le message. Un peu faible pour ne pas dire fantaisiste comme piste de départ…. Mais soit…

Arthur, accompagné par Mera, découvre le royaume perdu des Déserteurs et après un peu de marche tombent directement sur la machine permettant la lecture du cylindre… et surprise il s’agit du dernier message du roi Atlan contenu une énigme sur la suite de la chasse au trésor.  On notera que le lecteur est encore fonctionnel après des millénaires à prendre le sable et que le message n’est pas corrompu !

Aquaman_3

Activation de lecture

Le traitement de ce document d’archives est à l’image du film. L’intrigue est premier degré et sérieuse : éviter une guerre mondiale. A ce titre, on retrouve la difficulté de conservation et de lecture des supports technologiques. Cependant le ton d’ensemble est très coloré et troisième degré, tout est pris à la rigolade, avec des rebondissements capillotractés. Le document d’archives en est un exemple parfait : un document d’importance première parce qu’il est censé contenir un message sans qu’on connaisse le contenu, un lieu de lecture retrouvé par hasard et une machine fonctionnelle après des millénaires d’ensablement.

Des archives en scénarium…

Marc Scaglione

Silent Hill est un film d’horreur franco-canadien sorti en 2006. Il est réalisé par Christophe Gans (Crying Freeman, Le Pacte des Loups, la Belle et la Bête). Il s’agit d’une adaptation de la célèbre franchise de jeux-vidéos survival horror éditée par Konami : Silent Hill, qui comprend huit jeux en 2020.

Quelle est l’histoire ?

Silent_Hill_1Sharon, une petite fille adoptée de 10 ans, parle durant ses crises de somnambulisme d’un endroit nommé Silent Hill (qui se trouve en Virginie-Occidentale de même que l’orphelinat où Sharon fut adoptée). Après avoir découvert qu’il s’agit d’une ville fantôme, sa mère, Rose, décide contre l’avis de son mari Christopher, d’emmener sa fille à Silent Hill dans l’espoir de comprendre ce dont elle souffre et de la soigner. Rose, Sharon ainsi que Cybil Bennett, une motarde de la police qui les avait suivies par suspicion, se retrouvent toutes trois, après un accident de voiture causé par l’apparition sur la route d’une petite fille, dans la ville fantôme de Silent Hill.

 

 

Et les archives dans tout ça ??

Le film suit deux trames scénaristiques différentes : celle de Rose Da Silva en quête de sa fille dans Silent Hill et celle de Christopher en quête de sa femme et de sa fille disparues. Si l’on en croit l’excellente chronique de Karim Debbache sur ce film, dans le cadre de sa série Crossed qui parle des films adaptés ou parlant de jeux vidéo, les séquences avec Christopher Da Silva ont été rajoutées par la production, car ils trouvaient que le film manquait de « rôle masculin fort » ….

 

Les archives apparaissent dans la trame de Christopher Da Silva. Ce dernier recherche donc sa femme. Silent Hill est une ville fantôme depuis un incendie gigantesque qui a consumé la ville dans les années 1970. Après avoir fouillé les ruines toxiques de la ville avec un policier, sans succès hélas, il se trouve isolé et désemparé. Il se dit qu’en consultant ce qu’il reste des archives de police de la ville de Silent Hill, il trouvera peut-être des réponses sur l’origine de sa fille. Il appelle alors les archives du Comté de Toluca

Chistopher Da Silva (CDS) : « Vous avez les dossiers concernant Silent Hill ?

Archiviste (A) : Quels dossiers Monsieur ?

CDS : Enfin les rapports de police !

A : Désolé c’est confidentiel. »

Silent_Hill_2

Pas bien le téléphone au volant Christopher

S’ensuit diverses suppliques pour obtenir le droit de consulter les archives qui essuieront toutes un refus. Christopher décide d’attendre que le dernier employé quitte les archives pour rentrer par effraction.

Silent_Hill_3

Bonjour, c’est pour une consultation non autorisée

Après une fouille rapide, il tombe sur un local qui ressemble à une zone tampon où les archives sont entassées en attente de traitement. On aperçoit des archives datant de 2001 et de 2004, ce qui indique que ce sont des archives de Toluca non traitées. Les archives de Silent Hill sont, elles, facilement identifiables, ce sont celles avec des traces de roussi ! En fouillant les dossiers, il trouve une photo qui l’oriente dans ses recherches.

Alors nous sommes ici dans l’aspect classique de l’utilisation des archives dans une enquête. Mais nous pouvons pousser l’analyse un peu plus loin. Pour rappel, le film se déroule en 2005-2006. Silent Hill a été détruite en 1974. La récupération des archives est logique : il faut assurer la continuité des droits et des savoirs, pour les habitants survivants. Alors pourquoi trouve-t-on encore les archives en zone tampon ? N’auraient-elles pas dû être retraitées depuis les trente dernières années ?

Silent_Hill_4

Les archives en zone tampon

Cela montre les affres de la gouvernance des archives, assujettie à deux règles nominales : la priorisation des traitements et la gestion des ressources. Ainsi il semble que les archives de Silent Hill pour le Comté de Toluca ne soient pas la priorité, et cela paraît logique. Les cartons sont plus ou moins identifiés, ils sont peu nombreux et concernent peu de personnes. Mais vu leur état, cela nécessiterait un reconditionnement important, si ce n’est dans certains cas de la restauration. Donc de l’argent, des humains et du temps ! Donc il faudra s’en occuper sine die.

Donc au-delà des règles de communication, des organisations tentaculaires qui compliquent l’accès aux archives, il faut aussi prendre en compte que le traitement des archives est aussi une question de choix, d’organisation, de budget, bref une question politique !

Marc Scaglione

Captain Marvel est un film américain réalisé par Anna Boden et Ryan Fleck sorti en 2019. Ce film de super-héros s’inscrit dans l’univers cinématographique Marvel. Le rôle principal est confié à Brie Larson. On retrouve notamment à ses côtés Samuel L. Jackson, Jude Law ou Annette Benning. Le film est un véritable succès au box-office.

Captaine_Marvel_1

Quelle est l’histoire ?

Vers est une jeune guerrière de la planète Hala, capitale du peuple guerrier des Kree. L’Intelligence Suprême est à la tête de cette civilisation Kree à la technologie d’avant-garde et aux intentions belliqueuses. Les Kree sont en guerre contre les Skrulls, des extraterrestres métamorphes. Lors d’une mission, Vers est capturée par les Skrulls qui fouillent dans sa mémoire et font remonter quelques souvenirs à la surface, notamment ses liens avec la planète Terre et en particulier avec le docteur Wendy Lawson et le projet Pegasus. Vers s’échappe et se retrouve sur Terre. Après une période de confrontation, elle s’allie à Nick Fury, agent du SHIELD pour retrouver des informations sur Wendy Lawson et le projet Pegasus. A l’occasion de ses recherches, Vers retrouvera son identité : elle s’appelle en réalité Carol Danvers, elle est originaire de la Terre et était pilote d’aviation. De nombreuses batailles s’en suivront et ses adversaires ne sont pas forcément ceux qu’on croit.

Et les archives dans tout ça ??

Lorsque ses souvenirs lui reviennent partiellement, Carol part en quête du projet Pegasus et du docteur Wendy Lawson. Aidée de Nick Fury, elle pénètre dans la base militaire qui abrite les secrets du projet Pegasus. Mais où trouver les dossiers de Wendy Lawson dans cette base immense ? Carol repère immédiatement le niveau des archives et y entraîne Fury.

Captain_Marvel_1_1

 

Stupéfaction : le niveau des Archives est immense, on y voit des rayonnages à perte de vue, magnifiquement ordonnés, les cotes bien indiquées sur chaque travée, un conditionnement parfait, les normes de conservation ont l’air fort bien respectées.

Captain_Marvel_4

Tout archiviste rêve d’un dépôt comme celui-ci. Mais, car il y a un mais : aucun archiviste ne semble travailler ici. Carol et Fury pénètrent sans aucun problème dans les Archives, en forçant la porte mais sans qu’aucune alarme ne se déclenche.

Captain_Marvel_2

On peut également s’étonner de la facilité avec laquelle Carol se précipite dans la bonne travée et trouve sans aucune difficulté le dossier de Wendy Lawson, sans avoir recours à aucun instrument de recherche ni aucune base de données. A-t-elle un super-pouvoir caché ? Celui de repérer les archives plus vite que son ombre ?

Captain_Marvel_5

Toujours est-il que Carol dégote ce dossier qui lui apprend énormément de choses sur la carrière de Lawson, elle trouve même dans le dossier les plans d’un moteur supraluminique, des documents en langue kree qui montrent que Wendy Lawson n’est sans doute pas celle qu’on croyait et des photographies où l’on retrouve Carol ou encore des rapports de mission.

Captain_Marvel_7

 

Captain_Marvel_9

Quelques cours de paléographie seront sans doute nécessaires !

Ces dossiers sont capitaux pour la suite de l’histoire puisqu’ils permettent à Carol de comprendre ses liens avec le docteur Lawson, de retrouver sa véritable identité mais aussi sa meilleure amie Marie Rambeau.

Captain_Marvel_10

Toutefois, il reste quelques mystères puisque certains documents ont été caviardés pour cacher des informations… pas très malin si ce sont des originaux !

Captain_Marvel_11

Les Archives sont aussi le théâtre d’une bataille rangée entre les Skrulls, Nick Fury et Carol Danvers. On y trouve donc toutes sortes d’intervenants à l’exception d’un archiviste : aucun d’entre eux n’intervient alors que les dépôts sont ravagés par une baston générale. On y trouve même… un chat (ou un flerken)

Captain_Marvel_6

Ainsi, les archives permettent de recouvrer son identité et de comprendre les enjeux du projet Pegasus, de découvrir bien des secrets, bref, de se découvrir soi-même. Tout un programme !

Sonia Dollinger

Joker est un film américain sorti en 2019 réalisé par Todd Philips avec pour acteurs principaux Joaquin Phoenix, Robert De Niro, Frances Conroy ou Zazie Beetz. Le film est primé dans de nombreux festivals (Lion d’Or à la Mostra de Venise, oscar du meilleur acteur pour Joaquin Phoenix… ).

Joker_1

Quelle est l’histoire ?

En 1981, Arthur Fleck travaille dans une agence de clowns à Gotham City. Le jeune homme souffre d’un handicap qui lui occasionne des rires nerveux et incontrôlés. Marginalisé, moqué par ses pairs, il se fait agresser par un groupe de jeunes puis renvoyé de son travail. Son seul parent est sa mère malade Penny et ils vivent assez chichement dans un taudis. Une nouvelle fois, Arthur se fait agresser dans le métro et il décide cette fois de ne pas se laisser faire : il tue ses trois agresseurs et sombre peu à peu dans une folie destructrice jusqu’à devenir le Joker.

Et les archives dans tout ça ??

Arthur Fleck cherche à connaître son passé car sa mère lui a révélé un secret qui implique le richissime Thomas Wayne. Pourtant, quand Arthur rentre en contact avec le milliardaire, ce dernier rentre dans une colère folle et indique à Arthur que sa mère est folle et a passé des années internée dans l’asile d’Arkham. Qui a tort ? Qui a raison ? Pour le savoir, direction Arkham.

Joker_2

Il s’agit ici d’archives médicales et donc soumises à un protocole de consultation très strict. L’employé des archives se présente derrière un grillage, les dossiers les plus récents sont rangés derrière lui et il indique que les dossiers de plus de dix ans se trouvent au sous-sol. Le dossier de Penny Fleck datant d’une trentaine d’années, l’employé est revenu du sous-sol avec. Surprise, si le dossier a l’air un peu ancien, il n’est aucunement poussiéreux, c’est déjà ça et il n’a pas semblé difficile de le retrouver.

Joker_3

L’employé qui dialogue avec Arthur ne se présente pas comme archiviste, il indique : « je ne suis qu’un employé administratif, un simple agent, je classe de la paperasse. » Toutefois, il semble bien maîtriser les règles de consultation : il ne laisse pas Arthur consulter le dossier lui-même, il lui indique quelques éléments mais, lorsqu’il tombe sur certaines informations, il ajoute : « je ne peux pas communiquer ce genre de dossier là sans le formulaire ad hoc, je pourrais avoir des ennuis« . L’employé conclut en indiquant à Arthur qu’il serait plus simple d’obtenir l’accord de sa mère pour consulter le dossier.

Joker_4

Hélas, l’employé des archives ne sait pas à qui il s’adresse, frustré de ne pouvoir accéder au dossier, Arthur lui arrache des mains et part en courant avec le dossier sous le bras.

Joker_6

Se mettant à l’abri, il consulte les données médicales sur sa mère et apprend des choses douloureuses qui ébranlent encore un peu plus son esprit fragile.

Joker_5

Archives médicales, problématique des délais de communicabilité et gestion douloureuse des informations données par les archives, telles sont les thématiques abordées brièvement mais avec intensité dans ce sombre thriller psychologique.

Sonia Dollinger