Kung Fu Panda 3 : même les pandas aiment les archives

Publié: 24 novembre 2022 dans Films
Tags:, , ,

Kung Fu Panda 3 est un film d’animation, sorti en 2016. Réalisé par Jennifer Yuh Nelson et Alessandro Carloni, ce film est le troisième opus des aventures du panda Po, le plus improbables des maîtres du kung-fu.

Quelle est l’histoire ?

D’abord il n’y a pas de mauvaise référence aux archives !

Dans cet opus on retrouve maître Oogway dans le monde des esprits qui se confronte à un ennemi qui refait surface pour s’emparer de son Chi. Sitôt fait cet ennemi peut regagner le monde des vivants et affronter le guerrier dragon, Po, qui tente de prendre la relève de maître Shifu dans l’enseignement du kung-fu à ses disciples.

Et les archives dans tout ça ??

Les archives apparaissent dans le film après que cet ennemi de retour du monde des esprits, Kai, s’en soit pris à Po, maître Shifu et leurs acolytes. En effet leur agresseur se présente à eux, mais nul ne se souvient de lui, c’est d’ailleurs l’un des ressort comique du film. En bon méchant qui se respecte, Kai est mégalomaniaque et veut faire trembler le monde entier, être craint, et se présente à chaque fois à ses victimes persuadé que la simple évocation de son nom suffira à les terroriser. Seulement ça fait un moment que Kai était dans le monde des esprits, aussi plus personne ne se souvient de lui, maître Shifu a donc le réflexe d’aller chercher ce nom dans les archives du temple.

Et bon courage maître Shifu pour retrouver le nom de Kai au milieu de ces archives là ! Les rouleaux de parchemin ne sont pas sans rappeler le premier film Kung Fu Panda dans lequel Po obtient le secret du guerrier dragon sur un rouleau semblable. En tout cas, inutile de se demander si maître Shifu se préoccupe des archives du temple, on constate que c’est une pièce où le sol est jonché de rouleaux pêle-mêle, et aux étagères vertigineuses et encombrées. Inutile de se demander où est l’inventaire de recherche, s’il existe un thésaurus, ni si le récolement est à jour …

Maître Shifu est la caricature de l’usager qui n’a cure de ses archives, mais qui pourtant est le premier à se plaindre d’un tel désordre dans lequel on ne retrouve rien : « Avec toute cette sagesse entassée, on ne sait plus où donner de la tête » dit-il. Engagez un vacataire maître Shifu, mais devant l’ampleur de la tâche, ne négligez pas de lui enseigner comment garder son zen !

Léo Garnier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s