Articles Tagués ‘Shangora’

Si je vous dis « Arkadia », peut-être que cela mettra la puce à l’oreille à certaines personnes qui, comme moi, ont vécu l’époque formidable des dessins animés des années 1980. Allons donc ensemble nous replonger dans Les Mondes Engloutis, série animée de 52 épisodes créée par Nina Wolmark et illustrée par Patrick Claeys. Elle fut diffusée à partir du 24 octobre 1985 dans l’émission Récré A2 puis L’été en baskets sur Antenne 2, et sur TF1 dans le Club Dorothée dès le 6 janvier 1990.

La cité d’Arkadia et le Shagma

Arkadia est une cité du centre de la Terre où vivent en toute sérénité les Arkadiens, étranges humains sans pied, en compagnie de créatures anciennes dotées de la parole que sont Bic et Bac, deux pangolins (au nez en forme de frite) et Shag-Shag, gentil monstre mi-tortue, mi-vaisseau. Mais cette plénitude est bouleversée par une menace : le Shagma, grand soleil nourrissant la cité d’Arkadia, est malade et sa santé faiblit de jour en jour. Les Arkadiens redoutent son explosion prochaine, et la possible fin de leur civilisation. Leur espoir de survie repose alors sur Spartakus, homme grand et mystérieux vivant dans les souterrains, Bob et Rebecca, deux frère et sœur de la « civilisation du dessus » et Arkana, humanoïde bipède crée à l’image « des gens du dessus » par deux jeunes Arkadiens grâce aux archives de la cité, accompagnés de Bic, Bac et Shag-Shag. Ensemble, ils parcourent « les strates et les mondes engloutis […] jusqu’au creux de la Terre » pour sauver le grand Shagma d’une mort certaine.

Bic et Bac, à l’époque où les pangolins n’étaient pas mis en cause dans une pandémie

Et les archives dans tout ça ?

Elles apparaissent dès le tout premier épisode de la série intitulé « La Cité d’Arkadia ». Bob part faire de la spéléologie, suivi discrètement par sa petite sœur Rebecca. Finissant par se croiser, Bob intime à sa sœur de remonter à la surface. Cette dernière, croyant dur comme fer aux légendes et en particulier à l’existence d’une civilisation « du dessous » à l’inverse de son frère, insiste pour continuer son exploration. Fatigué, Bob la laisse partir, non sans la suivre de loin. C’est alors qu’après avoir été sauvée des eaux par Spartakus qui ne révèle pas encore son identité, elle se réveille en voyant Bic, Bac et Arkana, en partance pour la surface de la Terre. Bob apparait alors et interroge Arkana sur son identité et sa provenance. Celle-ci nous emmène alors à Arkadia, conte l’histoire de la cité et révèle ses origines : tous les ans, la cité organise une grande fête où chaque enfant Arkadien doit présenter un chef-d’œuvre aux Sages de la cité. Nous faisons alors la connaissance de Shangor et Shangora, deux frère et sœur, équivalent de Bob et Rebecca. Tous deux sont dotés d’une grande intelligence et sont très curieux des origines de leur cité. A ces questions concernant leur passé, aucun Arkadien ne sait y répondre. Alors qu’ils sont sur le point de créer une créature de la civilisation du dessus, la finalisation échoue, la lumière du Shagma étant beaucoup trop faible.

Shangora et Shangor cherchent comment guérir le Shagma

Shangora alerte alors ses camarades « Notre Shagma est vraiment très malade, il va finir par exploser. Que faut-il faire pour le réparer, le guérir ? Où trouver un plan, un logiciel, quelque chose ? » Bic et Bac proposent alors : « Flashbic ! le musée ! ». Mais Shangor n’est pas rassuré : « Entrer dans le musée ? Mais c’est impossible, il est tabou, interdit ! Les Diogènes le gardent jour et nuit, personne n’y entre jamais ! ». Bic et Bac rappellent alors que Shag-Shag, gardien de ce musée, peut entrer sans problème.

Une entrée de Musée peu accueillante

Cachés par Shag-Shag, Shangora, Shangor et les deux pangolins s’introduisent dans le musée. Alors que Shangor et Shangora s’adonnent à des réflexions peu sympathiques (« je ne comprends pas pourquoi on nous interdit d’entrer dans ce musée, il n’y a que des sha-shagris sans intérêt » « les Shagies ne rangent pas souvent ici »), Bic et Bac déclenchent accidentellement l’ouverture des dossiers d’archives cachés dans un ordinateur. Une voix se fait alors entendre : « ces archives ne devront jamais être révélées à nos descendants. Jamais ils ne devront savoir que leurs ancêtres ont un jour vécu à la surface de la Terre. Qu’ils oublient le grand cataclysme qui, pour des temps et des temps, leur a rendu toute vie impossible. Survivants de notre civilisation du dessus, qu’elle ne soit plus pour nos enfants qu’une légende. Seul l’oubli de notre passé leur donnera le bonheur. Désormais, nous ne devrons connaitre qu’un monde, celui de la nouvelle Arkadia autour du soleil que nous leur avons créé : le Shagma. Et maintenant, que les Tables de la nouvelle Arkadia les guident. ». L’interdiction formelle d’entrer au musée, la méconnaissance du passé et la mise sous clef des archives trouvent une explication : l’ignorance de tout ceci est alors considérée comme un signe de paix sociale et de sérénité générale.

Les pangolins ouvrent accidentellement les dossiers d’archives

Malgré tout, Shangor et Shangora ne veulent pas en rester là. Après avoir voler des plans et dessins dans les archives, ils finissent par créer leur chef-d’œuvre, une humanoïde à l’image des « gens du dessus » : Arkana. Elle déclare devant les Sages « Je suis différente de vous, mais pas de vos ancêtres […] Ne rejetez pas votre passé ». Une des Sages, furieuse, nie ces paroles en affirmant que les Arkadiens n’ont pas d’ancêtres et que la civilisation du dessus n’est qu’une légende. Shangor et Shangora interviennent en invitant les Sages à se rendre avec eux au musée afin de lire les Tables d’Arkadia. Après avoir les avoir consultées, les Sages chargent Arkana de mémoriser toutes les archives qui donnent des informations sur la civilisation du dessus et lui donnent pour mission de se rendre à la surface afin de chercher de l’aide qui permettra de sauver le Shagma.

Arkana, un être créé grâce aux archives

La nouvelle génération d’Arkadiens fait donc fi des discours et cherche à lever le voile sur le passé de leur cité. Arkana, tout droit sortie de gravures et plans archivés, est la solution à la survie du Shagma. En créant Arkana, les jeunes Arkadiens ont fait revivre les archives, les ancêtres, et le passé d’Arkadia pour assurer leur avenir.

A la suite de son récit, Arkana arrive à convaincre Bob et Rebecca de la suivre sur sa route. Après avoir échappé à une première tentative d’enlèvement de la part des Pirates, ennemis constants de la série, notre équipe composée d’Arkana, Spartakus, Bob, Rebecca, Bic, Bac et Shag-Shag volent vers la suite des aventures des Mondes Engloutis.

Les sages lisant les tables d’Arkadia, archives de la cité

L’épisode finit par ces mots « Enfants, vous qui vivez à la surface de la Terre, croyez aux légendes, descendez sous les strates cachées, découvrez des civilisations oubliées, des univers cosmiques, cherchez le chemin d’Arkadia », une belle invitation au voyage et à la recherche du passé.

Emilie Rouilly