Articles Tagués ‘Heroïc fantasy’

Un billet très spécial cette semaine avec une présentation du blog et de l’équipe qui le fait vivre depuis maintenant deux ans et cent numéros ! Nous n’aurions pas forcément parié sur le succès d’une telle initiative et nous remercions chacun de celles et ceux qui la soutiennent, soit en écrivant un billet, soit en indiquant des références, soit en lisant ou partageant les articles.

peter-parker-archives

C’est avant tout notre amour et notre passion pour le métier d’archiviste qui nous guident et ce petit blog n’a d’autre ambition que de vous les faire partager tout en montrant l’extraordinaire foisonnement de la présence des archives dans notre culture populaire et quotidienne. Au fur et à mesure de l’écriture de nos billets, nous avons découvert des références dans des fictions où l’on ne pensait pas vraiment trouver des archives. Parfois, certains d’entre nous ont noté des apparitions archivistiques dans leur série préférée, dans leur jeu favori ou dans leurs comics. Parfois, on se donne même des petits challenges du genre : « allez, repère des archives dans Une Nounou d’Enfer » – oui, ok, on a des passe-temps inquiétants !

nounoudenfer_2

Ce qui était au départ un simple petit jeu est devenu une observation attentive. Le plus drôle est que, finalement, de plus en plus de monde s’est pris au jeu : archivistes ou non, vous êtes désormais nombreux à noter la moindre mention des archives lors de vos parties de jeu vidéo ou au cours de vos lectures. Rien ne fait d’ailleurs plus plaisir que vos envois d’images et de citations en tous genres. Cela nous prouve votre curiosité pour ce blog et pour son contenu et cet intérêt dépasse le petit milieu des archivistes ce qui est pour nous surprenant et motivant.

Ce blog ne vivra que parce que vous le soutiendrez d’une manière ou d’une autre alors il ne tient qu’à vous de poster un petit commentaire, partager nos articles et en parler autour de vous. Son existence est un hommage aux archives qui sont les témoins de notre vie quotidienne et de celles de nos ancêtres, ces archives qui sont bien loin d’être aussi poussiéreuses que les clichés tenaces le laissent à penser. Archives et culture pop’ est aussi un bon argument pour montrer l’aspect moderne et récurrent de l’utilisation des archives dans la fiction.

simpsons-6-10

N’oubliez pas que nous sommes également présents sur facebook et twitter (@ArchivesPop1) où vous pouvez retrouver les billets publiés mais aussi des brèves et interagir avec nous. Vous pouvez évidemment proposer vos contributions pour faire partie de l’équipe occasionnellement ou régulièrement. Certains proposent un seul article, d’autres davantage et vous n’avez pas forcément besoin d’être archiviste pour participer, Alors, on se lance ?

En attendant de vous lire, nous vous présentons l’ensemble des contributeurs d’Archives et culture pop’ :

Les membres d’Archives et Culture pop

L’équipe 


Sonia Dollinger
: créatrice du blog en juillet 2014. L’idée est née à la suite de ses cours de valorisation et action culturelle dans les archives dispensés depuis plus de dix ans auprès des étudiants de Licence APICA et de Master Pro Archives à l’Université de Bourgogne. Faisant travailler les étudiants sur l’image des archives et des archivistes dans la culture populaire et accumulant les références, il lui a paru intéressant d’en garder trace – en bonne archiviste – et de prolonger l’expérience par un blog. C’est ainsi qu’est né « Archives et culture pop‘ ». Les passions de la rédac’chef sont évidemment les archives, les comics et plus largement la culture geek. Elle tient aussi le blog Comics have the Power.

avatar-sonia

Marc Scaglione : archiviste de métier, Marc est arrivé sur le blog en 2016. Il propose régulièrement des articles et apprécie en particulier la culture japonaise, les jeux vidéos, la science-fiction et la bande dessinée.

avatar-marc


Christelle Lachiche
: si elle n’est pas archiviste de métier, Christelle est notre fin limier qui repère le mot archives à chaque fois qu’elle visionne une émission ou une série. Rien
ne lui échappe et elle se lance même dans le montage vidéo pour notre plus grand plaisir ! Les vidéos sont, pour l’instant, visibles sur la page facebook en attendant un autre mode d’hébergement.

avatar-christelle

Emilie Rouilly : archiviste passionnée d’Histoire, fan de l’univers de Tim Burton, de musique – en particulier pop-rock anglo-saxonne, elle co-administre la page facebook, donne régulièrement des références et relit les articles avec acuité.

avatar-emilie

Les contributeurs

Nicolas Caré : archiviste qui nous a présenté un « triste archiviste« .

Roselyne Chapeau : archiviste en Valdoisie, amatrice de thrillers nous a offert un billet sur Preston and Child.

Charlène Fanchon : archiviste qui a eu la lourde tâche de parler de 1984, l’ouvrage mythique de George Orwell

Géraldine Faupin : archiviste archéologue, elle a évoqué pour nous la mascotte des archivistes : Gaston Lagaffe.

Céline Fernandez : archiviste en Isère qui a écrit sur la série Versailles.

Flavie Gourdon : archiviste amatrice de séries en tous genres qui a présenté Chuck et le Caméléon.

Chrystelle Langlais : archiviste musicienne, fan d’héroïc fantasy, de jeux vidéos et de tout ce qui est geek de manière générale. Chrystelle a notamment écrit sur Kushiel.

Cécile Mercey : archiviste, elle nous a proposé un billet sur Cloud Atlas.

Déborah P. :archiviste blogueuse (archivisteenarchivie) à qui nous devons un billet sur Galaxy Quest.

Sim Theury : grand connaisseur de comics, il tient deux super blogs sur le sujet : Unspoiled Comics et Le cabinet de curiosités Marvel et nous a fait l’honneur d’un billet sur Crossed + 100 pour Halloween.

 

image-6-vampire-archiviste

Maintenant que vous connaissez mieux notre équipe et notre philosophie, venez rejoindre l’aventure !

Délaissons pour un temps le monde des comics pour nous intéresser à une série française qui a marqué les geeks et les archivistes : Kaamelott.

Kaamelott est une série française créée par Alexandre Astier diffusée sur M6 de 2005 à 2009. La série compte à ce jour six livres contant la légende du roi Arthur et des chevaliers de la Table Ronde dans un style humoristique empreint d’heroïc fantasy.

La série montre un roi Arthur campé par Alexandre Astier entouré d’une bande de chevaliers incapables mais sympathiques, d’une belle famille envahissante et d’alliés ou adversaires tous plus dérangés les uns que les autres…j’ai, pour ma part, une petite préférence pour le roi burgonde avec son magnifique casque orné d’escargots (de Bourgogne naturellement…).

La série est censée se dérouler au Ve siècle après Jésus-Christ, en Grande-Bretagne, Arthur et ses chevaliers devant partir à la quête du Graal. Sous des dehors burlesques, la série reprend les grands mythes arthuriens même si les personnages initiaux perdent de leur superbe : Merlin est un bon à rien qui n’est pas fichu de confectionner une potion correcte, Lancelot est un bellâtre qui ne peut garder Guenièvre la femme d’Arthur après l’avoir séduite, Perceval est naïf et maladroit, Karadoc est un goinfre un peu benêt et Yvain un pleutre. Chacun de ces personnages a un côté touchant et un autre exaspérant et c’est ce qui fait leur charme.

La série fait appel à des guest stars pour interpréter des personnages ponctuels, c’est ainsi qu’on retrouve Elie Semoun, Antoine de Caunes, Bruno Solomone, Claire Nadeau ou, pour l’épisode qui nous intéresse en tant qu’archiviste : Christian Clavier.

Kaamelott est une série souvent enjouée, emplie des fureurs du roi Arthur désespéré par l’équipe qui l’entoure, où les personnages sont souvent attablés en train de faire bonne chère (combien de bonne charcuteries les comédiens ont-ils ingurgité au cours des 6 saisons ?!), qui fait référence autant à Shakespeare qu’à Asterix et Obelix (dont Karadoc pourrait être le lointain cousin…) en passant par Star Wars ou tous les univers du jeu de rôle tournant autour de Donjon et Dragons…La série entièrement burlesque au départ prend un tour plus sombre notamment dans le livre 5. Le livre 6, est, lui une sorte de « préquel » des saisons antérieures évoquant les origines romaines d’Arthur.

Et les Archives dans tout ça ??

L’épisode 27 du livre 5 de Kaamelott est un épisode culte pour tout archiviste qui se respecte. Le roi Arthur a replanté Excalibur dans le rocher, Kaamelott se retrouve donc sans souverain, situation inédite. On fait donc appel à un jurisconsulte (Christian Clavier) pour étudier les lois du royaume. Le premier réflexe du juriste est de se référer aux archives…Lorsqu’il se rend dans la salle des Archives (au sous-sol) accompagné du Père Blaise, prêtre chargé du classement…horreur, le Père Blaise n’a rien classé, les archives s’entassent poussiéreuses, pas classées, pas datées et donc inutilisables et servent parfois de cales pour redresser des meubles. Le jurisconsulte en profite pour donner des conseils de conservation : pas de bois pour les rayonnages, préférer la pierre, ne pas lire à la bougie pour éviter des incendies et classer régulièrement et correctement. Belle démonstration archivistique et belle manière de montrer, y compris dans une série humoristique, le caractère indispensable des archives en matière de référence juridique…et des archivistes sans lesquels un dépôt d’archives se transforme assez rapidement en dépotoir…

On sait par ailleurs qu’Alexandre Astier fréquente les services d’archives puisqu’il a twetté en 2013 depuis la salle de lecture des Archives départementales de la Haute-Loire ! Un bel hommage de ce comédien de talent aux archivistes ! Voici le rêve de tous les archigeeks, voir la porte de notre salle de lecture s’ouvrir et laisser passer Alexandre Astier !

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/2013/09/17/alexandre-astier-createur-de-kaamelott-est-en-haute-loire_1652438.html18843299.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx