Articles Tagués ‘Green Lantern’

L'ArchivisteARCHIVISTE (L’) : Jeune archiviste entré dans sa deuxième décennie, nous ignorons son nom. Archiviste de la huitième sphère (bas échelon), citoyen et adepte de la Corpocratie de Nea So Copros, il s’est porté volontaire pour enregistrer le témoignage de Sonmi-451 avant son exécution, conformément à la règle 54.iii, qui est le droit à l’archivage. Il est interprété par James d’Arcy dans l’adaptation cinématographique des Wachowski., sorti en 2012.

Source : La Cartographie des Nuages de David Mitchell, Editions de l’Olivier, 2007 et Cloud Atlas, film des Wachowski, 2012

DoraBARDAVID Dora : D’origine juive, elle doit son prénom au camp où son père a été déporté et duquel il n’est jamais revenu.La jeune femme travaille comme archiviste au Berlin Document Center avec son amie Lotte. Ce centre est géré depuis 1953 par les Etats-Unis et regroupe les documents saisis aux nazis à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ces documents concernent les membres du NSDAP, de la SA et de la SS et contiennent des renseignements très précis sur les camps de concentration.

 

Source : Dora de Minaverry, 2 volumes, éditions l’Agrume,

BENTON Dick : ex agent du FBI, divorcé et mal dans sa peau, il est mis sur la touche et muté dans un service dans lequel il ne souhaitait pas se trouver : le voilà directeur du SAT (Service des Archives Tronquées), un service de la Bibliothèque du Congrès à Washington. Il travaille avec ses collègues à la préservation des secrets des Etats-Unis. Ces archivistes se surnomment « les rats de poussière » par autodérision.

Source : Goodbye Billye de Laurent Whale, folio policier, 2014.

BeuchetBEUCHET M. : conservateur des archives de l’Ecole d’architecture de Paris. C’est un homme élégant, d’âge respectable. Il est doté d’une très bonne mémoire et son efficacité lui permet de retrouver les plans demandés en un clin d’œil.

Source : L’Amour du risque, saison 2 épisode 20, 1981.

BIMARD Nestor : archiviste du CFR (Consortium de Falsification du Réel), basé à Grenoble. C’est un homme petit et rondouillard qui ressemble à un professeur de droit dont on dit qu’il a complètement perdu contact avec la réalité. Cet agent en préretraite étant considéré comme peu brillant, le CFR a hâte de s’en débarrasser.

Source : Bello Antoine, Les Falsificateurs, 2007.

Pére_BlaiseBLAISE (Père) : Si son rôle principal consiste à consigner les exploits des chevaliers de la Table ronde, le Père Blaise est également archiviste de Kaamelott. Toutefois, le classement ne semble pas faire partie de ses priorités et les archives de Kaamelott sont dans le plus grand des désordres puisqu’il se contente, selon ses détracteurs, de « déplacer des trucs. » Il ne semble pas faire d’inventaire ni se soucier de la bonne conservation ou de la datation des documents.

Source : Kaamelott, série d’Alexandre Astier, 2005-2009.

elsa_blanquetteBLANQUETTE Elsa : archiviste du Musée de l’Etrange, elle est enthousiaste, exubérante et aime l’aventure et les voyages et flirte avec son collègue Victor Galopin. Cette jeune femme des années 1950 est loin d’être le stéréotype de la vieille femme célibataire à chignon.

Source : Regric, Le Sanctuaire des Titans, Editions du Long Bec, 2018

 

Erin Brockovich, seule contre tousBROKOVICH Erin : interprétée par Julia Roberts, Erin Brokovich est un personnage ayant réellement existé. Erin Brokovich est une mère célibataire qui élève ses trois enfants du mieux qu’elle peut. Au chômage, elle cherche du travail, mais Erin est fantasque et ses choix vestimentaires ne favorisent pas ses démarches. Son avocat finit par consentir à l’engager dans son cabinet. Comme elle n’a pas de connaissance en droit, il lui confie le classement des archives. Ne se contentant pas de classer, Erin prend connaissance des dossiers et mène véritablement l’enquête.

Source : Erin Brokovich, réalisé par Steven Soderbergh, 2000.

Scream_3_Bianca_BurnetteBURNETTE Bianca : interprétée par Carrie Fisher, Bianca Burnette est l’archiviste des studios de John Milton. Ses archives se trouvent dans une cave. Cynique, Bianca se moque de sa ressemblance avec Carrie Fisher et indique qu’elle aurait pu jouer le rôle de la Princesse Leïa. Ce personnage très secondaire donne toutefois une information aux personnages et permet surtout à Carrie Fisher de se tourner elle-même en dérision, sport qu’elle affectionnait.

Source : Scream 3, 2000.

ConcordiaCONCORDIA : mini-fée gardienne des archives interdites d’Alféa et d’un morceau de codex dont elle assure la protection avec ses semblables. Elle peut contrôler les livres et déchiffre les textes anciens. Elle est sage, parfois distraite et elle est affublée de petites lunettes.

Source : Winx Club, signalé par Marine D. sur twitter.

Mis_CoxCOX Miss : archiviste de l’agence immobilière dans laquelle Jonathan et Jennifer Hart ont acheté leurs maisons, elle est la mémoire de l’entreprise. En l’absence de dossiers très anciens, c’est la mémoire de Miss Cox qui fait office de dossier d’archives. Miss Cox est âgée, affublée de lunettes et d’un chignon. Elle évolue dans une petite salle d’archives pleine de casiers où sont rangés les dossiers qu’elle retrouve avec facilité. Agréable et efficace, Miss Cox est une archiviste affable.

Source : L’Amour du risque, saison 2 épisode 20, 1981.

Lyssa Drak

 

DRAK Lyssa : personnage de l’univers des Green Lantern créé par Geoff Johns, Dave Gibbons et Ivan Reiss, elle fait son apparition dans Green Lantern #18. Elle appartient au corps de Sinestro et elle est la gardienne du Livre de Parallax auquel elle est enchaînée. En bonne archiviste, elle consigne les actions du corps de Sinestro dans ce registre. On trouve aussi dans ce livre des prophéties.

 

Source : La guerre de Sinestro, DC Comics

 

MogDOCTEUR MOG : Dr Mog appartient à la race des Moogle. Il est le responsable des archives, historien et tuteur des apprentis archivistes. Au début de la corruption des archives, il décide d’envoyer Tyro, son étudiant le plus prometteur enquêter et combattre la pourriture. De son côté, le Dr Mog initia ses propres recherches et découvrit la source des maux : des archives scellées dans des ruines corrompues. Il enverra des héros nettoyer la zone et ainsi restaurer le calme au sein du service des archives.

Source : Final Fantasy Record Keeper, jeu du studio DeNA, IOS et Android (2014)

 

Samina EbadjiEBADJI Samina : Spécialiste dans son domaine, elle participe dans les années 2040, en tant que chef archiviste, au projet Odyssey, vaisseau spatial de colonisation humaine. Elle développe le projet HOMER, une archive de la culture humaine, qui doit prendre place au sein de ce vaisseau. Elle est ensuite directrice de l’International Collective Memory Institute à New Teheran. Recrutée par Elisabeth Sobeck pour le projet Zero Dawn, elle est l’Alpha du projet Apollon. Il s’agit de l’archivage des connaissances humaines. Elle est responsable des recherches sur les supports, la collecte, la sélection et l’injection des données dans Apollon, ainsi que des mécanismes d’indexation et de transmission d’information. Elle meurt dans la base GAIA Prime le 2 février 2066.

Source : Horizon Zero Dawn, jeu du Studio Guerrilla, PS4 (2017)

EMPARAK : Partisan de l’Empereur, il est l’archiviste du Palais Impérial, dans lequel repose 250 000 ans d’histoire. Après la chute de l’Empire, il est conservé comme simple employé par les Rebelles en raison de son savoir. Refusant d’abord sa collaboration, il finira par apporter son aide à la nouvelle responsable Lamita, avec qui il a une relation.

Source : Des milliards de tapis de cheveux d’Andreas Eschbach, L’Atalante (1999)

FLICK KeithFLICK Keith : Ancien inspecteur d’une quarantaine d’années de la police royale de Crémona, il est mis au placard au sein du service des archives après avoir enlevé et torturé le meurtrier de sa sœur. Il va exercer la fonction d’archiviste durant huit ans avant d’être réintégré pour enquêter sur une série de meurtres attribué au Tueur B.

Source : B The Beginning, série d’animation, Production I.G., Netflix, 2018

frappe_emilyFRAPPE Emily : Miss Frappe (Emily Quackfaster en vo) est une canne anthropomorphe évoluant dans l’univers de Balthasar Picsou dont elle devient employée après avoir été embauchée par les sœurs du milliardaire. Secrétaire de Picsou, Miss Frappe en devient l’archiviste dans le reboot de la série La Bande à Picsou en 2017. Célibataire, coiffée d’un chignon et affublée de lunettes, Emily Frappe répond parfaitement aux clichés de l’archiviste. Elle est chargée de garder les secrets du milliardaire dans les sous-sols de son coffre fort et n’est pas toujours très commode.

Source : Chronique Disney et signalé par Marine Daudanne sur twitter.

victor_galopinGALOPIN Victor : archiviste du Musée de l’Etrange, passionné, consciencieux, allergique à la poussière, Victor est un peu peureux mais n’hésite pas à se lancer dans l’aventure pour suivre sa collègue Elsa Blanquette dont il est amoureux.

 

 

Source : Regric, Le Sanctuaire des Titans, Editions du Long Bec, 2018.

Monsieur GoulesteGOULESTE (M.) : Archiviste du département de la Charente-Maritime, il est chargé par la Ville d’examiner et inventorier le coffre du greffe du Tribunal révolutionnaire de la Rochelle retrouvé par un couple d’antiquaires les Gandoche. Dans la version de 1974, il est interprété par Hubert de Lapparent.

Source : Il y a longtemps que je t’aime, de Jacques Deval, Au théâtre ce soir (1974)

Madame HarrisHARRIS (prénom inconnu) : Archiviste guindée et à cheval sur les convenances, Madame Harris est archiviste au Chicago Herald. Elle sera mise à contribution lors de l’enquête sur la mort de John Edwards, un collègue journaliste.

 

Source : La petite maison dans la prairie – Saison 8 Episode 8 « Chicago » 1981

JACQUET Claude-Joseph : archiviste au Ministère des Affaires étrangères, homme d’une grande probité, qualifié de « ver luisant » par son créateur, Honoré de Balzac. Jacquet est un ami fidèle de Jules Desmarets auquel il prodigue aide et conseil. Jacquet est sollicité par son ami pour déchiffrer une lettre codée. L’archiviste n’a aucun problème à répondre à la demande de Desmarets, démontrant ainsi sa grande érudition. C’est un patriote débonnaire, honnête et travailleur.

Source : Balzac (de), Honoré, Ferragus, chef des Dévorants, Flio, classique, 256 p.

Jocasta_NuJOCASTA NU  : archiviste en charge de la gestion des archives des Jedi. Elle répond avec distance aux questions d’Obi Wan lorsque ce dernier vient chercher des renseignements sur le système de Kamino. Dotée d’une excellente mémoire, elle fait toutefois trop confiance à l’exhaustivité de ses archives puisqu’elle décrète que ce qui ne s’y trouve pas n’existe pas. Cette archiviste revêche connaît un triste destin puisqu’elle meurt sous les coups de Dark Vador.

Source : Star Wars II, l’attaque des Clones, 2002

Kristen_kringleKRINGLE Kristen : archiviste au Gotham City Police Departement (GCPD), commissariat central de Gotham. Mademoiselle Kringle est une jeune femme introvertie qui passe une bonne partie de son temps au milieu de ses dossiers dans la petite salle d’archives du commissariat. Si elle est jeune, son look reste conforme aux clichés : coupe de cheveux sévère, petites lunettes et personnalité introvertie. Elle est très convoitée à la fois par un policier, une brute épaisse et par l’étrange Ed Nygma qui en tombe éperdument amoureux. Ed va même jusqu’à lui proposer un nouveau système d’archivage, ce qui met en boule Kristen qui tient à sa méthode. Nygma et Kristen finissent par sortir ensemble mais l’affaire finit plutôt mal.

Source : Gotham, saisons 1 et 2, 2014

LAMITA : Jeune historienne, elle est nommée par le gouvernement rebelle responsable des archives impériales. A ce titre, elle est chargée de remettre de l’ordre et d’apporter des éléments explicatifs concernant les tapis de cheveux. D’abord rebutée par Emparak, ancien archiviste impérial, elle finit par entamer une relation amoureuse avec ce dernier, actuellement son subordonné. A partir de cet instant, ce dernier l’assistera dans sa tâche.

Source : Des milliards de tapis de cheveux d’Andreas Eschbach, L’Atalante (1999)

ArchivisteLOUIS Isidore : archiviste travaillant à l’Institut central des Archives, il appartient à la sous-section des mythes et légendes. Son bureau se trouve dans un grenier. Il se voit confier la rédaction d’un rapport sur les Cités obscures, ce qui scelle son destin.

 

Source : Peeters Benoît et Schuiten François, l’Archiviste,  Casterman, 1987

LouiseLOUISE : on ne connaît pas le nom de famille de cette archiviste des archives de la bourgade de Clifton Forge. Louise est une femme d’âge mûr, affublée d’un pull-over passé de mode. Accueillante avec ses usagers, Louise connaît bien ses fonds et se plie en quatre pour trouver les renseignements attendus, n’hésitant pas à faire elle-même des recherches complémentaires pour aider à la recherche.

Source : Mama, 2013.

LUCILE : on ne connaît pas le nom de famille de cette jeune femme de trente ans qui vit avec son amant Charles, plus âgé, qui la couvre d’attentions et lui permet de vivre dans l’oisiveté. Tout bascule quand Lucile tombe amoureuse d’Antoine qui décide de trouver un travail à sa dulcinée. Elle sera alors brièvement archiviste pour le journal le Réveil. Le travail est présenté comme amusant, pas bien difficile et bien payé mais Lucile n’a pas l’âme d’une archiviste et retourne bien vite à sa vie mondaine.

Source : La Chamade, Françoise Sagan, Julliard, 1965.

Mélusine l'archivisteMELUSINE : Archiviste du Ministère des Affaires magiques, elle est la gardienne de la salle d’archives. Pas très compétente, elle laisse rentrer Norbert Dragonneau et Tina Goldenstein sans faire de contrôle préalable. S’apercevant de son erreur, elle lâche les Matagots, génies familiers, gardiens du Ministère sur les intrus qui réussissent à s’échapper. Elle est décrite comme une très vieille femme, et incarne donc le cliché de l’archiviste. Elle est interprétée par l’actrice Olwen Fouéré.

 

Source : Les Animaux Fantastiques 2 de David Yates, 2018

 

Profilage_5

MERCADET Viviane : archiviste du commissariat de la 3e DPJ de Paris, elle est incarnée à l’écran par Josée Drevon. Personnage sévère, exigeant mais juste, Viviane Mercadet est un archétype parfait de l’archiviste un peu rigide que le grand public s’imagine.

Source : Profilage, série de Fanny Robert et Sophie Lebardier, TF1

Diable_en_grisMORELLO Toni : archiviste militaire qui a le grade de capitaine, employée aux services historiques de l’armée américaine. Elle est décrite comme une personne au physique agréable et à l’intelligence particulièrement développée. Elle s’avère d’une grande compétence et aide le héros dans ses recherches, faisant ainsi progresser son enquête.

Source : Masterton Graham, Le diable en Gris, Bragelonne, 2004

O'MaleyO’MALEY : Jeune homme charismatique, intelligent et malin, il travaille à la direction centrale de la police de Buenos Aires. Se montrant très ambitieux et n’hésitant pas à utiliser la force, il souhaite profiter de sa position et des informations dont il dispose pour exercer au maximum son influence sur le monde politique et économique. Ses prétentions se verront néanmoins rapidement stoppées par plus puissant et plus manipulateur que lui.

Source : Hugo Pratt, Corto Maltese, t. 10 : Tango, Casterman, 1985.

PIEXOTO James Darcy : directeur des Archives des Vingtième et Vingt et unième siècles, professeur à l’Université de Cambridge en Angleterre. Membre de l’Association de Recherches Giléadiennes. Il est auteur de nombreuses publications sur le sujet parmi lesquelles on peut citer : « les lois somptuaires à travers les âges : analyse de documents » ou « L’Iran et Gilead : deux monothéocraties de la fin du vingtième siècle, vues à travers des journaux intimes. » Il est également coéditeur avec le professeur Wade du manuscrit connu sous le nom de Conte de la Servante écarlate.

Source : Atwood Margaret, La Servante écarlate, Pavillon Poche, Robert Laffon.

Pearl l'archiviste

 

PEARL : ce vampire a la garde des archives du Conseil des Vampires. Il complote avec Deacon Frost pour renverser le Conseil.

 

Source : Blade, film, 1998

 

9782264054265

PUSKIS Arthur : archiviste travaillant au dépôt des archives criminelles de sa ville surnommé « les Catacombes ». Célibataire, asocial, entre-deux âges, Puskis est totalement dévoué à son travail et ne prend jamais de congés. C’est un homme intègre et un puits de science qui connaît par cœur les travées de son immense dépôt.

 

Source : Ball Toby, Les Catacombes, Univers Poche, 2013.

RikoRIKO : Riko est analyste d’archives. Elle finit par déserter son poste à l’instar de ses nombreux collègues. Au contraire de son ami Ura, elle ne voit plus d’utilité à la recherche d’un passé perdu.

Source : Pale Cocoon de Yasuhiro Yoshiura, Dybex (2008)

 

ROA léoROA Léo : Travaillant au service archives du journal, Léo Roa rêve d’un poste de reporter. Suite à une attaque du service archives durant lequel son collègue est tué. Léo, seul à posséder le code pour débloquer l’ordinateur des archives, est alors traqué par la police et les pirates de l’espace.

Source : Léo Roa de Juan Gimenez, 2 tomes, Dargaud (1987-1990)

Schwartz CraigSCHWARTZ Craig : Marionnettiste à New-York, Craig décide de trouver un boulot alimentaire. Il devient employé dans la compagnie de tiers-archivage LesterCorp à l’étage 7 ½. Il y découvrira une porte le conduisant à l’intérieur de John Malkovich. Il finit par en prendre le contrôle et devient un marionnettiste célèbre.

Source : Being John Malkovich de Spike Jonze (1999), personnage interprété par John Cusack.

SheskaSHESKA (orthographiée aussi Scieska ou Scheska) : Jeune femme vivant à Central City, capitale d’Amestris, elle bénéficie d’une mémoire photographique. Employée à la Bibliothèque Nationale (BN), elle fut renvoyée à cause de son problème de lecture compulsive de tous les ouvrages lui passant sous la main. Après l’incendie de la Première division de la BN où elle travaillait, elle est contactée par les frères Elric en quête d’un ouvrage disparu. Grâce à son don, elle réécrit intégralement ce dernier. Par la suite, elle intégre le Bureau d’Enquête de la Cour Martiale afin de retranscrire l’ensemble des rapports et archives disparues lors de la destruction de la Première division.

Source : Fullmetal Alchemist d’Hiromu Arakawa, 27 tomes, Kurokawa (2001-2010)

SOAMES AaronSOAMES Aaron : Employé aux archives durant 35 ans (file clerk en VO) de la Cordco, Aaron Soames se voit refuser sa retraite car son dossier de carrière a été détruit lors de l’informatisation du système d’archives. Devant le refus d’Edwin Cord, directeur de la Cordco de lui payer sa retraite, Aaron Soames vole un prototype d’armure de combat (MAULER) pour prendre sa revanche sur son ancien patron. Il est stoppé par Daredevil. Lors de sa deuxième tentative, il brûle symboliquement tous les papiers d’identité d’Edwin Cord en signe de protestation. Il est tué par les gardes de la Cordco.

Source : Daredevil #167 de Michelinie-Miller-Janson (1980)

TAM TAM : De la race des chats, Tam Tam est une érudite et un professeur célèbre. Elle enseigne l’histoire du monde connu de Monstress. Autrefois elle était premier archiviste du temple Is’hami.

TAM TAM

Source : Monstress de Marjorie Liu et de Sana Takeda, Delcourt, 2017

TASUIEV_BislaneTASUIEV Bislaine : Elle est la grande sœur d’Ilona Tasuiev, scientifique qui la pistonne pour lui obtenir un boulot dans la même firme qu’elle. Bislaine travaille donc au service des archives de la firme pharmaceutique Avalon, emploi qu’elle déteste. Lors de la disparition de sa sœur Ilona, elle aidera néanmoins l’inspecteur Karas dans son enquête en fouillant dans les archives de l’entreprise.

 

 

Source : Renaissance de Christian Volckman, 2006

crossed_1_Future-TaylorTAYLOR Future : jeune archiviste qui a survécu au massacre de sa communauté dans un monde post-apocalyptique où apparaissent des personnages dangereux et pervers que sont les Infectés. Future Taylor recueille des informations à travers le monde  et cherche à éviter que les habitants des autres cités connaissent le même sort que les siens. Elle doit faire la distinction entre les récits authentiques et les récits de science-fiction et a un rôle primordial dans Crossed + 100.

Source : Moore Alan et Andrade Gabriel, Crossed + 100, Panini Comics, 2014.

 

Tomar_ReTOMAR RE : membre du corps des Green Lantern, ce personnage apparaît pour la première fois dans Green Lantern #6 en 1961. C’est un chercheur qui vient de la planète Xudar et devient le Green Lantern du secteur 2813. Il est nommé par les Gardiens archiviste et protecteur du Livre d’Oa.

Source : Green Lantern, DC Comics.

TyroTYRO (DESHI au Japon) : Tyro est un apprenti archiviste sous la direction du Docteur Mog. Suite à la corruption des peintures décrivant l’histoire du monde dont il a la charge, il est envoyé afin d’enquêter et de restaurer les archives.

 

Source : Final Fantasy Record Keeper, jeu du studio DeNA, IOS et Android (2014)

UraURA : Ura est un chercheur et restaurateur d’archives. Il est l’un des derniers membres actifs du département 92. Il est ami avec Riko, une analyste des archives. Il se plaît à admirer les photos des paysages de la Terre avant qu’elle ne soit invivable. Curieux, il décide de ne plus se contenter de son travail de bureau et décide de remonter à la surface pour connaître la vérité.

Source : Pale Cocoon de Yasuhiro Yoshiura, Dybex (2008)

Zombie_Nostalgie_1VAN DER LINDEN Johannes : Méticuleux, fiable avec une intelligence supérieure à la moyenne, Johannes Van der Linden est affecté à son arrivée sur Labofnia aux archives municipales, sous la direction d’Helmer, conservateur des archives. Il va profiter de ce poste pour fouiller dans les archives à la découverte de l’histoire de cette île étrange et de ses habitants.

 

Source : Zombie Nostalgie, de Øystein Stene, Actes Sud 2015

WOODING Ruby : archiviste de l’Alabama State University dont la description correspond assez bien aux clichés du métier : « femme à la peau claire, coiffée d’un casque de cheveux défrisés, avec des lunettes et la bouche maquillée de rouge, Mme Wooding n’esquissa pas le moindre sourire (…) ». Elle n’est hélas pas tout à fait un personnage de fiction puisqu’elle apparaît dans l’ouvrage autobiographique de Danzy Senna dans lequel elle refuse à l’auteure l’accès au dossier de sa grand-mère.

Source : Où as-tu passé la nuit ? de Danzy Senna, Actes Sud, 2011

Pour trois couronnesZAFAR Philippe : Après avoir exercé différents métiers, Philippe Zafar décide de se reconvertir comme « curateur aux documents privés ». Il vend ses services comme prestataire pour classer les archives de personnes défuntes. En classant les archives de Thomas Colbert, milliardaire propriétaire d’une société de transport maritime, il découvre un document qui va le conduire dans des contrées inattendues.

 

Source : Pour trois couronnes, de François Garde, Gallimard, 2013

Publicités

Le comic book est à nouveau à l’honneur dans le billet de la semaine et nous accueillons cette fois deux héros de la famille DC Comics. D’un côté, nous retrouvons Green Lantern, déjà croisé dans un billet précédent, de l’autre, nous cheminons avec Green Arrow, Robin des Bois des temps modernes. En effet, Urban Comics vient de sortir un magnifique volume d’anthologie entièrement consacré aux aventures conjointes de ces deux héros. Ces épisodes, fruit d’une collaboration entre Dennis O’Neil et Neal Adams font référence dans le domaine des comics par les sujets traités et la censure dont la bande dessinée américaine faisait encore l’objet à l’époque.

9782365773317-couv-M200x327

Concernant l’histoire complexe des Green Lantern, je vous renvoie à un précédent  billet: http://blog-phoenix-noir.tumblr.com/post/99216738124/des-anneaux-des-lanternes-et-des-archives#notes . Dans les épisodes de ce volume, c’est Hal Jordan qui incarne Green Lantern. A ses côtés se dresse Green Arrow, personnage sans pouvoir particulier mais doté d’un arc et d’un sens de la précision hors du commun et inventeur hors pair puisqu’il sait doter ses flèches de gadgets divers et efficaces contre ses ennemis. Heureusement pour lui, il est également en grande forme physique, sait boxer et pratique les arts martiaux. Dans le civil, Green Arrow est Oliver Queen, un milliardaire – comme Bruce Wayne – qui connait quelques revers de fortune et doit apprendre à vivre modestement. Au contact de la réalité de la vie quotidienne de millions d’américains, Arrow devient vite contestataire et apprend à aider les petits et les opprimés.

Ce volume voit les deux personnages parcourir l’Amérique à la façon d’un road movie (le comics cite évidemment comme référence le film Easy Rider). Ils croisent différents groupes qui ouvrent leurs yeux aux problèmes des Etats-Unis des années 1960-1970 : la question indienne, le racisme de manière plus générale, l’exploitation capitaliste, le problème des sectes et des gourous manipulateurs, la corruption, la question écologique et la question de la drogue et des ravages qu’elle exerce sur une jeunesse désespérée dans un épisode qui a fait date puisqu’il marque un tournant dans l’assouplissement de la censure dans les comics.

Évidemment, il ne faut pas perdre de vue que ces histoires ont été écrites à la fin des années 1960 et qu’elles ont encore un côté naïf et moralisateur qui peut parfois agacer mais elles sont le reflet des préoccupations d’une époque et de la volonté des auteurs de comics de dénoncer les travers de leur époque.

Les personnalités des deux héros se complètent fort bien : Green Lantern – Hal Jordan – est respectueux des lois et des procédures, c’est un homme fougueux mais légaliste. Il est parfois un peu naïf, confondant respectabilité bourgeoise et vérité, et Green Lantern se fie parfois un peu trop vite aux apparences, condamnant les jeunes loubards débraillés au profit du capitaliste en cravate… Cette naïveté met parfois nos deux personnages en danger. Green Arrow – Oliver Queen – est beaucoup plus sanguin et révolté, prompt à se faire justice lui-même quitte à employer la violence pour rétablir la justice, notamment la justice sociale. Son caractère emporté et parfois trop sûr de lui le pousse à la faute. Il lui arrive même de tuer un homme par précipitation et maladresse, ce qui provoque chez lui une remise en cause et la volonté d’arrêter sa vie de justicier pour mener une vie de reclus dans un monastère.

Dans certains épisodes, Arrow et Lantern sont accompagnés par l’un des Gardiens d’Oa – créateurs du corps des Lantern – de Black Canary, la petite amie d’Arrow qui croise le fer avec une bande de bikers ou du pupille d’Arrow, Speedy dont l’archer découvre qu’il se drogue.

Au long de leur périple, les deux amis se heurtent à cause de leurs méthodes divergentes, mais ils parviennent à se rendre meilleurs l’un et l’autre tout en tentant de lutter contre les inégalités et les désordres qu’ils rencontrent. Pourtant, les histoires qui se suivent ressemblent rarement à des happy end, leur parcours est jalonné de cadavres : ceux des ouvriers dont la révolte est écrasée dans le sang par un patron cynique, ceux des junkies en mal d’espoir ou d’un faux messie défenseur de l’écologie.

Éloignés d’une image manichéenne et infantile, les comics sont une bonne occasion d’étudier les peurs et les questions de fond d’une Amérique en pleine mutation tout en profitant des magnifiques planches de Neal Adams.

Et les archives dans tout ça ??

On trouve des références aux Archives dans deux récits différents. Le premier, intitulé « Ulysses Star est bien vivant », évoque la question indienne et le vol des terres des peaux-rouges par les promoteurs blancs. Le registre officiel et le traité signé entre Washington et les tribus indiennes a été perdu, ce qui permet aux blancs de revendiquer sans scrupule des terres indiennes. L’autre exemplaire du traité est entre les mains d’un descendant du chef de la tribu signataire du traité, mais ce dernier a disparu sans laisser de traces. Fort de son passé d’enquêteur d’assurances, Hal Jordan – Green Lantern – fouille dans les archives et finit par trouver trace de l’Indien et se rend chez lui. Hélas, sa demeure a brulé dans un incendie criminel. Les Indiens n’ont d’autre choix que de se battre et retrouver leur dignité face à leurs oppresseurs. Pour une fois, le bien triomphe : les malfaiteurs sont traduits en justice et le Congrès examine la requête du peuple indien grâce à l’intervention de Jordan.

green3

La deuxième apparition des Archives est plus conséquente et ne se situe pas sur notre planète. En effet, dans l’épisode « Que la mort soit mon destin ! », Green Arrow, Green Lantern et le Gardien se rendent sur la planète Maltus où le Gardien est exilé. Arrivés sur Maltus, les trois compères sont brutalement agressés par une population affamée et assoiffée, victime de surpopulation. Afin de comprendre ce qui est arrivé, Lantern emmène ses amis aux Archives de Maltus. Les Archives sont encerclées par la foule hostile…

greenlant1

Green Lantern déracine alors le bâtiment et en force la porte. Les héros trouvent à l’intérieur un archiviste terrorisé qui leur dit qu’ils n’ont pas le droit d’entrer, ce qui choque Arrow : « c’est pas un service public ? » demande alors l’archer au sang chaud.

green4

L’archiviste, à l’aide des cassettes conservées dans le bâtiment, explique l’origine de la surpopulation de Maltus. Etonné de le voir seul dans ce grand bâtiment, le Gardien cherche à savoir pourquoi cet homme est « emprisonné » ici. L’archiviste répond : « je suis ici de mon plein gré ! En tant que troisième archiviste, j’ai le devoir de protéger les cassettes. Et puis, c’est le seul endroit où on a un peu d’intimité ! ». Bref, sur une planète surpeuplée, si vous cherchez la paix, réfugiez-vous aux Archives… Au cas où, vous le saurez !!

green2

Les habitants de la planète, rendus stériles après que Maltus ait traversé un nuage de poussière cosmique, firent des manipulations génétiques qui conduisirent à une surpopulation engendrant la famine, la violence et les pillages. A la fin de l’épisode, le Gardien décide de rester sur Maltus afin d’aider ses habitants à surmonter ses problèmes tandis que nos deux héros regagnent la Terre où ils ont également fort à faire.

Encore une démonstration qu’archives et super-héros font décidément bon ménage

Sonia Dollinger

C’est encore un héros de comics qui sera abordé dans ce billet, un héros que j’ai longtemps trouvé sans intérêt jusqu’à ce que je relise avec attention ses aventures, il s’agit de Green Lantern. Au départ, je dois bien avouer que ce type qui volait en promenant sa lanterne me laissait indifférente et pourtant l’univers dans lequel il évolue est d’une grande qualité.

Green Lantern est un héros de DC Comics, le grand rival de Marvel en 1940. Il s’agit en fait plutôt d’un corps d’individus que d’un personnage unique. Le premier Green Lantern, Alan Scott, est abandonné en 1951. Pourtant, cet abandon ne signe pas la mort de la licence puisque DC relance la série avec une nouvelle incarnation du personnage. Hal Jordan, pilote de l’air, reçoit un anneau vert d’un extraterrestre mourant. Il devient alors membre du corps des Green Lantern, dispersés à travers l’Univers et qui en ont la garde. Par la suite, Jordan est remplacé ou rejoint par d’autres membres du corps comme Guy Gardner, un Green Lantern sanguin et écervelé, John Stewart, premier gardien noir, beaucoup plus posé que le précédent ou Kyle Rayner, plus instable. On croise également des Green Lantern d’autres planètes comme le bougon Killowog.

Chaque membre du corps dispose d’un anneau vert, qu’il doit recharger régulièrement dans une batterie de la même couleur. Cet anneau vert produit des armes et autres objets sortis de l’imagination du porteur de l’anneau et qui lui sont utiles dans ses combats.

Le corps des Green Lantern est administré par les Gardiens de l’Univers, sorte de petits personnages bleus un tantinet hydrocéphales, qui ont édicté les règles que doivent respecter leurs troupes comme l’interdiction de tuer. Des dissensions peuvent éclater entre les Gardiens sur les méthodes à employer pour garantir la sécurité de l’Univers.

Il existe en effet d’autres forces obscures qui se manifestent pour asservir les peuples de l’Univers. Certaines de ces forces sont même dirigées par des renégats du corps des Lantern. Peu à peu, des corps concurrents, chacun représenté par une couleur différentes, se créent et se dressent les uns contre les autres pour se livrer une guerre sans merci.

C’est de cette guerre qu’il sera question ici puisque nous évoquerons La Guerre de Sinestro dans laquelle sont évoquées les Archives. Cet arc – ou cycle si l’on préfère – est l’œuvre de Geoff Johns qui a largement contribué à relancer l’intérêt pour de nombreuses séries DC comme Aquaman ou Green Lantern. Sinestro, exclu du corps des Green Lantern parce qu’il fait régner la terreur sur la partie de l’Univers dont il a la charge, forge alors un anneau jaune qui répand la peur. Il recrute de nombreux membres et les entraine dans une guerre sans merci contre ses anciens alliés. Les Green Lantern tombent par centaines car ils n’ont pas le droit de donner la mort. Les Lantern sont au bord de la destruction. Les Gardiens de l’Univers décident alors de réécrire le Livre d’Oa qui contient les lois fondamentales et autorisent les Green Lantern à se servir de la force létale. Pendant ce temps, Sinestro et son corps décident d’attaquer la Terre…

Difficile d’en dire plus sans spoiler, ce qui n’est évidemment pas le but de la chronique. Si vous aimez les univers cosmiques et foisonnants, vous pouvez attaquer sans problème les cinq tomes de Green Lantern par Geoff Johns.

Couv_210500

Et les Archives dans tout ça ??

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, il est bien question d’archives dans cet univers, on y croise même une archiviste étonnante, fort éloignée des clichés habituels. Il faut pour cela lire les tomes 4 et 5 de Geoff Johns présente Green Lantern qui s’intitulent La Guerre de Sinestro.

Alors que les membres des Green Lantern mènent la bataille, un petit corps dirigé par Hal Jordan tente de retrouver Ion, l’un des leurs, disparu. Le petit groupe se retrouve dans un temple dont les murs sont couverts de hiéroglyphes et tombent nez à nez avec Lyssa Drak, gardienne du livre de Parallax. Cette entité, à la peau bleue et aux dents acérées, est nichée au sein de la tour des Archives du Temple de la Peur, antre des forces de Sinestro le renégat. Cette archiviste atypique est enchainée au livre dont elle a la garde par une chaîne jaune. Elle explique son rôle : « dans ces pages, j’archive les histoires du corps de Sinestro, les actes effroyables perpétrés par nos milliers de membres ». Comme elle participe au combat et n’est pas une archiviste passive, Lyssa Drak espère également écrire « une nouvelle page dont [elle sera] l’héroïne ». Bousculée par les Green Lantern, elle s’effondre au milieu de ses archives.

Pourtant, les Lantern n’en viennent pas à bout. Plus loin, on retrouve Lyssa dans la tour des Archives. Elle accueille un jeune membre du corps de Sinestro, Amon Sur, et l’initie à la grande histoire de la Peur et de ses adorateurs. Elle assure donc également un rôle de transmission du savoir et d’initiation au Mal.

Dans le cosmos, les pages des archives se tournent et s’écrivent dans un bruit de fureur et les archivistes ne sont pas toujours bienveillants…IRp2R26SW3s46Hyl62snVUhJwL1hVb2d-page7-1200

Si vous voulez en savoir plus sur ce personnage, vous pouvez aller sur MDCU Comics en suivant ce lien : http://www.mdcu-comics.fr/encyclo/personnage/lyssa-drak/427/

Sonia Dollinger