Articles Tagués ‘baby’

Baby Boss est un film d’animation américain réalisé par Tom Mc Grath, connu pour être le réalisateur de la série de films Madagascar et de Megamind, produit par Dreamworks et sorti en 2017. Il s’agit d’une adaptation du livre pour enfant « The Boss Baby » de Marla Frazee. Le film étant un succès, une série d’animation voit le jour sur la plateforme Netflix en 2018.

Quelle est l’histoire ?

babyboss_1Tim Templeton est un jeune garçon de sept ans qui voit débarquer dans sa famille un petit frère un peu étrange. Mais ce dernier n’est autre qu’un espion envoyé par la Baby Corp pour soutirer des informations stratégiques aux parents Templeton. Tim va devoir gérer ce nouvel arrivant et l’accompagner dans sa lutte contre un complot qui bouleversera l’équilibre du monde.

 

Et les archives dans tout ça ??

Baby Boss n’a pas été envoyé dans la famille Templeton par hasard. Baby Boss est un employé de la Baby Corp., société qui fournit les bébés et les disperse à travers le monde pour rendre heureuses toutes les familles humaines. Mais l’amour mondial n’est pas illimité. C’est une ressource qui se partage. Et les bébés sont en passe de perdre le leadership, au profit des chiots. L’heure est grave.

Babyboss_2

partage de l’amour mondial !

Baby Boss atterrit à dessein chez les Templeton, qui travaille pour Toutouco, une société qui fournit les animaleries en chien et en produits canins associés. Il est le chef d’une bande de bébés envoyés chez d’autres employés pour récolter des informations. Rien de plus, rien de moins que de l’espionnage industriel !

N’ayant rien trouvé dans les dossiers (papiers) ramenés à la maison par Papa et Maman, Baby Boss décide de pénétrer illégalement dans les bureaux de la compagnie concurrente. Avec son frère aîné Tim et après quelques aventures rocambolesques, ils réussissent. En errant dans les couloirs, ils tombent sur une porte intitulée sobrement « Interdit aux enfants ». Il s’avère que c’est la porte des archives. Bon déjà, on se dit que cette entreprise est très efficace, vu sa manière d’identifier les services sur les portes…

babyboss_3

la sympathique porte des Archives

Après ouverture, nous avons le droit aux colonnes gigantesques de meubles à classer les archives, empilés par dizaine avec cette phrase que toute archiviste connaît bien « ça en fait de la paperasse ». Un cliché récurrent, celui de la montagne de papier, mais qui a aussi l’avantage de montrer l’aspect gigantesque du travail de recherche qui les attend.

babyboss_4

Une aiguille dans une botte de foin

Travail qui s’avérera finalement assez aisé, puisque le dossier tant espéré se trouvera sur une boîte bien en lumière. Un piège évidemment. Mais aussi un hommage à la scène d’introduction avec l’idole d’or d’Indiana Jones – Les aventuriers de l’arche perdue, démontrant ainsi que l’archive est bien un trésor !

babyboss_5

Le Graal

Au-delà de l’aspect comique évident du film, Baby Boss nous montre que les informations et donc les archives sont primordiales dans la guerre économique, au travers de l’espionnage industriel. Evidemment on n’évite pas les clichés d’ailleurs, puisqu’une entreprise comme Toutouco n’a que des dossiers papiers et les parents ne travaillent pas sur des ordinateurs à la maison. Faudrait-il conseiller aux scénaristes de faire un petit stage dans nos services ?

Marc Scaglione