Blade : à la rencontre de l’archiviste vampire

Publié: 8 février 2019 dans Films
Tags:, , , , , ,

Blade est le premier film d’une trilogie, réalisé par Stephen Norrington et sorti en 1998. Il s’agit d’une adaptation du comics créé dans les années 70 par Marv Wolfman et Gene Colan. Wesley Snipes joue le rôle-titre.

Quelle est l’histoire ?

Blade_1

Blade, dont la mère a été mordue pendant sa grossesse, est un homme, mi-humain mi-vampire. Il peut marcher face au soleil, ce qui lui vaut le surnom de « diurnambule » (daywalker en VO). Aidé par Abraham Whistler qui l’a recueilli lors de son adolescence, il combat les vampires ennemis, dont Deacon Frost, qui veut devenir le vampire le plus puissant du monde.

 

Et les archives dans tout ça ??

Le film conduit le spectateur par deux fois dans les archives vampiriques. Ces dernières sont à la fois numériques et numérisées et sont stockés dans des serveurs informatiques dans un sous-sol. Ce qui fera dire au Dr Janson que « c’est très high-tech » ! Nous ne sommes qu’en 1997, rappelons-le.

Blade_2

la salle des archives

La première fois, nous suivons Gaetano, un Aîné vampire de sang pur, membre du Conseil qui rend visite à Deacon Frost. Ce dernier est en salle de consultation. Gaetano s’insurge d’abord de sa présence : « Ces archives sont réservées au membre du Conseil ». Puis voyant que Deacon consulte des pages numérisées d’anciens textes, il se moque de lui. En effet, la langue de ces manuscrits semble oublier. Après une altercation, au cours de laquelle Deacon rappelle le besoin de silence (« Chut on est dans une bibliothèque » hum hum), ce dernier retourne s’asseoir dans un coin, pendant que Gaetano quitte la pièce drapé dans sa dignité. En effet, Deacon ne travaille pas vraiment, mais il utilise un logiciel qui décrypte les pages du manuscrit, en détectant les caractères et en les traduisant afin de révéler le secret qu’il convoite. Le travail de l’IA avant l’heure, une IA que cherchent à créer des chercheurs à l’heure actuelle pour traiter et exploiter les textes anciens. Blade fait donc dans l’anticipation ! Mais au-delà de cet élément, c’est avant tout le rôle des archives comme enjeu de pouvoir qui est retranscrit dans cette courte scène.

Blade_3

L’intelligence artificielle en plein travail

La seconde fois, Blade pénètre avec le Dr Janson dans les archives à la recherche des objectifs de Deacon. Ils font la rencontre de Pearl, l’archiviste vampire androgyne. Son aspect est peu ragoutant. Il faut dire que le personnage a été créé pour ajouter du contenu noir et mature au film. Pearl est un vampire obèse qui est dans l’incapacité de se déplacer. Il vit entouré d’ordinateurs. Il est torturé par Blade afin de connaître l’objectif du complot de Deacon. L’archiviste est ici un allié indéniable pour la conquête du pouvoir de Deacon. Sans la complicité du gardien, pas d’accès aux infos !!

Pearl l'archiviste

Pearl, l’archiviste

Bien que l’archiviste ne soit pas très attrayant, les archives renvoient une perception plutôt positive. Patrimoine de l’espèce vampire, elles sont aussi enjeu de pouvoir et donc de luttes.

Marc Scaglione

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s