Les archives dans Portal 2

Publié: 4 mars 2017 dans Jeux
Tags:, ,

Nous allons parler jeu vidéo aujourd’hui ! Plus précisément d’un jeu dont le second opus contient des archives qui permettent de comprendre l’histoire de son prédécesseur ! Ce jeu, c’est Portal 2 !

Son grand frère, Portal, est un jeu vidéo de réflexion et d’action en vue à la première personne, développé par Valve Corporation et sorti en 2007. La suite, Portal 2, est sortie en 2011.

Pour bien comprendre Portal 2, commençons d’abord par découvrir rapidement Portal.

spoiler

Tu es prévenu, alors ne viens pas te plaindre après !

Dans ce jeu, le joueur contrôle un personnage nommé Chell qui doit traverser une série de salles en utilisant un générateur de portails. Ce générateur permet de créer deux portails reliés entre eux (l’un orange, l’autre bleu) sur une surface plane composée de roches lunaires.

portal_1

Chell est guidée par des instructions diffusées par haut-parleur. C’est GLaDOS qui lui parle, l’intelligence artificielle qui gère le centre. Les tests se révèlent de plus en plus durs et GLaDOS de plus en plus folle. Après avoir échappé à la mort dans l’incinérateur, Chell s’échappe et trouve la salle où se trouve GLaDOS. Après un combat, elle réussit à la détruire.

Tout au long du jeu, nous apprenons que nous sommes dans les locaux d’une entreprise appelée Aperture Science, que tout le personnel est mort, mais c’est tout. Nous ignorons tout de cette entreprise et son origine. Nous ne savons pas ce qui pouvait bien se passer dans ces lieux avant la disparition du personnel, et nous ignorons tout des origines de GLaDOS.

portal_2

Sans trop dévoiler l’intrigue de Portal 2, sachez que, bien des années plus tard, GLaDOS est réactivée par erreur. Elle reconstruit petit à petit les salles de test, forçant Chell à les parcourir encore et encore pour se venger. La seconde moitié du jeu nous fait basculer (littéralement) dans les tréfonds d’Aperture, à plusieurs kilomètres de profondeur, dans les toutes premières salles de test abandonnées depuis longtemps.

Et les archives dans tout ça ??

portal_6

des journaux permettent de comprendre le contexte

En parcourant ces salles de test en ruine, Chell découvre des papiers abandonnés. Des enregistrements audio de Cave Johnson (le créateur d’Aperture) diffusés automatiquement aux employés et aux sujets de test ponctuent son parcours et lui apportent eux aussi beaucoup d’informations. Les salles souterraines sont datées (l’année de construction est peinte sur le mur), ce qui permet également de savoir à quelle période de l’Histoire correspondent les informations que l’on y trouve.

En rassemblant les informations contenues dans les enregistrements, ainsi que dans les documents que l’on peut apercevoir dans ces locaux en ruine, le joueur est désormais capable de reconstituer quasiment toute l’histoire d’Aperture Science, depuis la création de l’entreprise dans les années 1940 jusqu’à la raison de sa présence dans ces lieux (raison ignorée jusqu’alors).

Si vous êtes curieux, vous pouvez retrouver l’histoire d’Aperture Science sur la page wikipédia consacrée au sujet. Cette histoire ne peut être connue et illustrée que par les archives que Chell découvre dans le jeu et qui permettent de comprendre tout le cheminement de l’entreprise qu’on ne connaîtrait pas sans le recours aux archives de toutes sortes (diplômes d’honneur dissimulés ici ou là, portraits du fondateur de l’entreprise, enregistrements sonores, de journaux…)

portal_4

un trophée de vendeur de rideaux de douche 1943 !

Cave Johnson possède également des installations à Cleveland dans l’Ohio utilisée pour le navire Borealis. Le jeu montre les plans des installations qui sont autant d’archives précieuses pour la connaissance du contexte général.

portal_7

Le fondateur, Cave Johnson est omniprésent à travers ses portraits à différents stades de son existence. Les archives photo permettent de saisir la personnalité du chef d’entreprise qui n’a pas l’air très commode, il faut bien le reconnaître.

portal_9

Les portraits de Cave Johnson, quelques archives iconographiques

Imaginons une grande entreprise qui ferme du jour au lendemain, sans que personne ne récupère les documents importants. Les années vont passer et cette entreprise va tout doucement sombrer dans l’oubli, comme pour Aperture. Le parcours de Chell dans les salles de test abandonnées et la découverte des archives permettent de redécouvrir l’histoire de cet entreprise (virtuelle), qui fut en son temps une pionnière de la recherche scientifique.

Portal 2 montre l’importance pour les entreprises (réelles) de valoriser leur patrimoine en prenant soin de leurs archives !

Chrystelle Langlais

Publicités
commentaires
  1. Pierre dit :

    Purée mais en fait : j’adore votre site. Je trouve votre idée un peu folle, mais à chaque fois que je vois le petit 1 sur mon lecteur de flux rss, je me précipite. J’adore.

    Aimé par 1 personne

  2. Sonia Smith dit :

    Quel beau compliment en ce lundi matin, merci beaucoup !! Oui, nous aussi, on trouve notre idée un peu folle et c’est ce qui nous a poussé à la mettre en oeuvre 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s