Président Luthor : les archives du président des Etats-Unis

Publié: 10 novembre 2016 dans BD, comics, manga
Tags:, , , , , , , ,

Les élections américaines venant de livrer leurs résultats, nous avons choisi d’évoquer cette thématique à travers le prisme des comics qui, à plusieurs reprises, ont imaginé l’hypothèse d’un président américain super-vilain.

C’est le cas avec Président Luthor dont Urban comics a publié les récits en 2014 en France.

luthor_1Lex Luthor est un personnage crée en 1940 par Jerry Siegel et Joe Shuster. Adversaire éternellement malheureux de Superman, Luthor est, à ses débuts assez pathétique. On apprend peu à peu que Lex était ami avec le jeune Clark Kent lorsqu’ils étaient enfants et que les choses se sont gâtées ultérieurement faisant des anciens complices des adversaires irréconciliables. Superman entravant sans cesse les projets de Luthor, ce dernier conçoit pour l’homme d’acier une véritable haine qui devient le moteur de son existence. Luthor est un inventeur de génie qui met toute son énergie à nuire à Superman. Son ambition démesurée le conduit également à briguer carrément la présidence des États-Unis. C’est cette marche vers le pouvoir et la victoire finale du candidat Luthor que ce volume évoque.

Errant dans les rues, Lex Luthor est constamment environné de l’image de Superman, héros adulé de Métropolis. Exaspéré, il décide un beau matin de déposer sa candidature à la présidentielle. Luthor est riche, influent et met toute son énergie dans la bataille. Aquaman et les forces d’Atlantis s’en prennent aux plateformes pétrolières de Luthor accusé de polluer les océans….Que va faire Superman ? Peut-il laisser Luthor aux mains d’Atlantis? Malgré sa répugnance vis-à-vis de Lex, Superman défend le droit humain et Métropolis face aux ravages des forces sous-marines. Quel paradoxe que de voir l’Homme d’acier défendre son pire ennemi! Luthor fait son mea culpa et en profite pour montrer sa bonne volonté en dépolluant Atlantis et en montrant à quel point il est devenu meilleur…en apparence car tout cela est finalement bon pour sa campagne! Il échappe également à un attentat, ce qui le rend encore plus populaire

luthor_3-600x913Vous devinez la suite : Luthor devient président des Etats-Unis…que ressent Superman ? Comment va-t-il se comporter ? Comme d’habitude, comme le boy-scout qu’il est! Alors que Batman tente d’empêcher l’accession de Luthor au pouvoir, Superman estime qu’il convient de faire confiance au peuple américain et, lorsque Luthor est élu, il sert le couplet de la fidélité au système avec un “je crois au système américain”. Il sauve même Luthor lors de sa prestation de serment, bref, c’est la déprime totale. Morale de l’histoire : la démocratie est soluble dans le pouvoir économique et le mensonge qui permettent de prendre le pouvoir par la voie légale, rappelez-vous, d’autres l’ont fait en 1933…

Et les archives dans tout ça ??

Président Luthor peut et doit figurer dans Archives et culture pop’, tout d’abord, parce que les archives sont bien présentes dans ce tome.

Et pas n’importe quelles archives : celle de Lex Luthor en personne ! C’est lors d’un reportage de la journaliste Catherine Grant pour la chaîne WGBS qu’une biographie de Luthor est diffusée. Il est bien précisé que tous les extraits et les informations sont rares et issues des “archives Luthor”. Ces archives permettent de connaitre l’origine de la famille Luthor, venue fonder Métropolis avec d’autres familles de colons hollandais. Les archives familiales présentent également une figure féminine forte, Edna Luthor qui a lutté aux côtés du prolétariat. Les archives révèlent aussi les revers de fortune de la famille qui, comme beaucoup d’Américains, perd tout pendant le krach boursier de 1929. Une référence assumée à Citizen Kane se glisse dans le récit.

luthor_2

Inutile de dire que, comme il s’agit d’archives familiales, composées et fournies par Lex Luthor lui-même, on y trouve surtout des documents exaltant la gloire familiale et ne mettant en avant que ce qui est utile à la promotion du candidat à la Présidence. Enraciner sa famille dans l’histoire américaine, lui faire subir les affres des crises économiques et les aléas politiques inscrit pleinement la famille Luthor dans le rêve américain. Graphiquement, la séquence “archives” se détache du récit puisqu’elle est traitée en couleurs sépia pour bien montrer qu’il s’agit d’une évocation du passé.

luthor_4-1024x576

La manipulation des esprits passe également par celle des archives qui sont, ici, un instrument de propagande fort utile à un candidat prêt à tous les accommodements. Moralité, attention aux archives, ce qui est écrit n’a pas toujours force de vérité !

Sonia Dollinger

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s