Spécial Halloween : les archives post-apocalyptiques

Publié: 29 octobre 2016 dans BD, comics, manga
Tags:, , ,

Pour Halloween, un billet spécial avec un invité de marque, Sim Theury, le rédacteur de deux super blogs : Unspoiled Comics et le cabinet de curiosités Marvel que nous vous invitons vivement à découvrir.

Crossed Plus One Hundred #1-6  Alan Moore / Gabriel Andrade – 2014

Crossed Plus One Hundred (+100) est une série lancée en 2014. Alan Moore et Gabriel Andrade officient sur les 6 premiers numéros qui jettent les bases de cette série dérivée de Crossed.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas Crossed, un résumé rapide : En 2008, la population mondiale est touchée par une épidémie qui transforme les humains (enfants y compris) en êtres violents, sadiques, anthropophages et obsédés par le sexe. Cet événement est appelé « la surprise ». On reconnait les infectés par une marque en forme de croix sur leur visage : d’où leur noms : « les crossed ». Dérangeante, gore et malsaine, cette création de Warren Ellis repousse les limites du genre survivor et connait un joli succès décliné sur plusieurs séries régulières et limitées. Par son ton scabreux et racoleur, c’est bien la dernière série où on pensait voir officier un scénariste comme Alan Moore, auteur de Miracle Man, de From Hell, Swamp Thing, V for Vendetta et Promethea.

Et pourtant, Moore réussit à aller au-delà de cette horreur et faire sien cet univers tout lui donnant un nouveau souffle en imaginant une humanité qui se reconstruit 100 ans après les premiers événements, c’est à dire en 2108.

Et les archives dans tout ça ??

L’histoire est décrite par une archiviste nommée Future Taylor au travers des pages de son journal intime. Elle n’évoque jamais l’archivage de documents produits par sa communauté et aucune salle d’archivage n’est jamais montrée.

crossed_1

Son travail l’amène principalement à voyager dans ce qui furent de grandes citées avant l’épidémie et consiste à réunir tous les médias possibles (livres, K7, disque dur et divers lecteurs) qui subsistent encore après l’apocalypse de 2008. Dans un second temps, elle tente d’analyser ses découvertes.

Sa tâche n’est pas facile car l’humidité et les insectes détruisent une bonne partie des livres encore récupérables.

crossed_2

De ce point de vue, son activité s’apparente plus à de l’archéologie ou un travail d’historienne à proprement parler.

crossed_3

Dans cette histoire, Future joue un rôle clef tout simplement par l’existence même de son statut d’archiviste qui indique les humains survivants ont réussi à construire une civilisation qui leur assure leurs besoins primaires. Il est d’ailleurs dit que sa mission de récupération des documents passe avant la recherche de sources d’énergie comme le charbon. Ceci lui vaut d’ailleurs un peu d’hostilité de la part de certains membres du conseil.

Au travers de cette quête d’archives, Future trouve des documents propres à faciliter la vie quotidienne de sa cité, des ouvrages de Science-Fiction donc elle raffole mais surtout des éléments propres à boucher les trous dans les événements pré et post-Surprise.

crossed_4

Mais Moore ne tombe pas dans les clichés où les humains du futur prennent pour argent comptant tous les récits des livres du passé y compris les ouvrages de fiction. Future fait la différence entre les récits de science-fiction qu’elle affectionne et les documents « réels ».

Sur le reste de l’histoire, la mission Future va l’amener dans une sorte d’enquête où elle comprendra la résurgence des infectés après des années de déclin.

crossed_5

Il ira à la rencontre d’un collègue archiviste d’une autre communauté avec lequel elle échangera sur les derniers ouvrages qu’elle a pu récolter et qui l’aidera à identifier des documents entre trois pauses bien méritées. ^^

crossed_6

Des trucs d’archivistes qu’on vous apprend pas à l’Université

Là encore l’archiviste Mustapha fait n’a pas besoin de consulter sa bibliothèque pour lui répondre, il a en tête tous les documents qu’il a pu lire. Les deux archivistes ont presque des fonctions de griots africains.

crossed_7

Pour usage d’archives uniquement !

 

Au final, on constate que si on ne voit jamais les salles de stockage, le ressort des archives dans l’histoire reste le même que pour la plupart des fictions : le passage ou l’aboutissement d’une (en)quête qui dévoilera un morceau caché ou oublié du passé.

Sim Theury

Publicités
commentaires
  1. […] est décrite par une archiviste nommée Future Taylor au travers des pages de son journal intime. (Tout comme Rorschach dans […]

    Aimé par 1 personne

  2. […] [Review] Crossed + 100 – Comics have the Power sur Spécial Halloween : les archives post-apocalyptiques […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s