Le caméléon et ses archives

Publié: 14 mai 2016 dans Séries
Tags:, , , ,

Après vous avoir parlé de Chuck dans un précédent article, Flavie revient avec une autre de ses séries fétiches :

Aujourd’hui j’ai voulu vous parler d’une des séries phare de mon enfance : Le Caméléon (the Pretender en vo). Créée par  Steven Long Mitchell et Craig Van Sickle et diffusé entre 1996 et 2000, Le Caméléon est une série américaine composée de 4 saisons et de 86 épisodes.

cameleon_1

« Le caméléon » raconte l’histoire de Jarod, un être exceptionnellement doué… en tout. Kidnappé lorsqu’il était enfant par une organisation secrète appelé le Centre, Jarod a été utilisé pour effectuer de nombreuses simulations le mettant dans la peau d’individus qui ont pris part dans des événements mettant la sécurité des Etats-Unis en danger. C’est 33 ans plus tard qu’il comprend que ces simulations ne sont pas utilisées pour faire « le bien », il décide donc de s’échapper. Voici le synopsis officiel :

Il existe des êtres doués d’une intelligence supra normale, des génies qui possèdent entre autres la faculté d’assumer n’importe quelle identité. En 1963, les chercheurs d’une entreprise appelée « Le Centre » ont mis en isolement un de ces êtres, un jeune garçon nommé Jarod et exploitèrent son génie pour des recherches secrètes. Mais un jour le « Caméléon » leur échappa…

Dans chaque épisode de la série, Jarod prend une identité nouvelle, son intelligence lui permettant de pouvoir exercer n’importe quel métier d’un jour à l’autre. En changeant d’identité, il souhaite avant tout aider les gens en réparant les injustices. Et, bien qu’il soit exceptionnellement doué en tout, nous pouvons le voir au fil des épisodes découvrir la culture populaire qui lui est inconnue puisqu’il a passé sa vie enfermé au centre. Il a donc parfois une approche enfantine des choses. Tout en aidant les autres, il tente d’échapper aux agents du centre qui le poursuivent sans cesse. Ces agents font partie des protagonistes principaux de la série et, bien qu’on puisse les identifier comme « les méchants », tout n’est pas si manichéen. Ainsi, on s’attache particulièrement à mademoiselle Parker, Sydney et Broots qui ont tous les trois une histoire personnelle toute particulière et sont, tout comme Jarod, à la recherche de réponses. Sydney est la seule référence paternelle de Jarod, il était le médecin/chercheur en charge d’un groupe d’enfants ayant des aptitudes hors normes (Jarod ne fut pas le seul enfant kidnappé). La relation entre ces deux personnages est complexe, ils sont très proches tel un père et son fils, pourtant Sidney fait partie de ceux qui le poursuivent. C’est le même type de relation avec mademoiselle Parker, cette dernière est la fille du directeur, sa mère est décédé mystérieusement et elle a grandi avec Jarod, elle vit pour retrouver Jarod et pourtant… Broots quant à lui apporte une touche d’humour à la série, c’est un homme simple, foncièrement bon mais naïf.

La trame principale de la série réside dans la recherche des origines de Jarod.

Et les archives dans tout ça ??

Dans cette série, les archives sont omniprésentes. Elles apparaissent dans tous les épisodes : ce sont les archives vidéo que Jarod a dérobées au centre lorsqu’il s’est échappé. Ainsi il peut observer les expériences que l’on a faites sur lui. Les archives sont ici le moyen qu’a Jarod de découvrir ses origines, en effet il les décortique une à une et découvre des indices sur sa vie avant le centre. Il a  de nombreuses conversations avec Sydney à  propos de ces séquences. Ce sont donc des archives privées top secrètes et créées « pour la science ».

cameleon_2

Jarod constitue lui-même des archives avec des coupures de presse qu’il colle dans un carnet rouge, ce carnet le suit dans chaque épisode et c’est avec lui que l’on comprend pourquoi il a pris telle ou telle identité afin de réparer une injustice.

 

 

 

cameleon_3Archives scientifiques secrètes et inaccessibles qui laissent trace d’expériences illicites ou archives personnelles qui permettent de mieux appréhender son environnement, telles sont les deux facettes présentées dans cette série.

Flavie Gourdon

Publicités
commentaires
  1. Toute mon enfance cette série également ! Je l’ai re-visionnée dernièrement et c’est toujours aussi intéressant. Merci pour ce chouette billet 🙂

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s