Hero Corp : archives et super-héros moisis

Publié: 14 janvier 2016 dans Séries
Tags:, , , , , ,

Aujourd’hui, c’est Carole Thuilière qui vous présente une de ses séries cultes !

Hero Corp est une série française humoristique crée par Simon Astier et Alban Lenoir, diffusée pour la première fois en 2008. Elle comprend 5 saisons (la cinquième est en court de tournage), et suit une bande de super-héros à la retraite obligés de remettre collants, masques et capes pour combattre le grand méchant qui est de retour. Oui mais voilà, avec les années leurs pouvoirs se sont affaiblis et on peut clairement dire qu’il s’agit maintenant d’une bande de super-héros super moisie ! Ils ont donc besoin d’un nouveau guide qui doit les conduire vers la victoire, il s’agit de John (Simon Astier).

 l'équipe d'Hero Corp

L’esprit de la série se rapproche quelque peu de l’univers de Kaamelott, mais garde sa propre identité, notamment du point de vue du format et de la technique narrative qui est totalement différente. On plonge dans un univers dans lequel absurde, premier degré et parodies se côtoient, l’ensemble apportant énormément de fraîcheur : on s’attache très vite à cette bande de loosers totalement démunis face au plus grand des super-vilains.

Tous les personnages ont en effet des pouvoirs que l’on peut qualifier de peu impressionnants, totalement délirants ou complètement inutiles : citons Burt (à prononcer à la française bien sûr), alias Acid Man dans ses jeunes années, qui pouvait lancer des jets acides contre ses ennemis, et qui est devenu Captain Shampoing doux, je vous laisse deviner pourquoi. La jeune génération n’est pas en reste, je me fais un petit plaisir en citant Jean Micheng (saison 2), super-héros du site japonais : il interloque l’ennemi en lui parlant coréen, puis l’ennemi reçoit un ballon de hand venu de nulle part.

Il convient également de signaler que chaque saison se déroule dans un décor différent, et très souvent dans des cadres naturels ! Peu d’images sont tournées en studio, ce qui fait également le charme de cette série.

Et puisqu’on parle de charme, je vous indique aussi que vous pouvez retrouver un nombre incroyable de guest-stars qui apportent des clins d’œil savoureux à cette série déjà riche en humour : Jonathan Lambert (Chauve-souris Man, qui vit – un petit peu – la nuit), Pierre Palmade (Hoger, l’ogre philosophe) , Manu Payet (Fourmi Man, toujours prêt à trouver une bonne « boulang’ » pour sa communauté), Courtemanche (Captain Canada), le génial Didier Bénureau (Super Invisible) etc.

Revenons quelque instant sur la saison 1 afin d’installer le décor :

La saison 1 s’ouvre sur Simon Astier, John, attendant au bord d’une route que quelqu’un vienne le récupérer pour le conduire dans le village de sa tante, Marie, qui vient juste de mourir et qu’il n’a pas vue depuis des années.

A son arrivée, il est accueilli par Stève qui le conduit dans la maison de sa tante, où il se rend compte avec stupeur que son corps n’a pas été déplacé. Il fait ensuite la rencontre de plusieurs habitants du village, tous aussi étranges les uns que les autres. Certains sont hostiles : Mique qui essaye quelques instants après son arrivée de le tuer, puis d’autres plus sympathiques : Klaus, l’éleveur de cochons à la force surhumaine ou Doug qui a un étrange tic (on apprend vite qu’il se fige lorsqu’il détecte un mensonge). Il fait également la rencontre de Jennifer, qui est, avec sa famille, détestée des habitants, on voit par la suite qu’il s’agit des seuls civils du village et qu’ils sont méprisés de tous (la formidable réplique « il parait qu’ils boivent leur pipi » revient régulièrement dans la bouche des super-héros pour justifier leur statut inferieur). Elle devient rapidement la petite amie de John, son personnage évolue considérablement et son milieu familial prend une grande importance dans les saisons à venir.

Bien vite, John se rend compte, après avoir enterré sa tante, que personne n’a l’intention de le laisser partir du village, il découvre même, dans les sous-sols de la maison de sa tante, un homme enchaîné qui lui demande de venir l’aider. Il essaye de s’enfuir avec lui, l’homme y parvient, John non.

Sa tante, qui vient de ressusciter miraculeusement, lui explique la situation. John apprend qu’il existe une organisation, appelée Hero Corp qui possède plusieurs sites de super-héros dans le monde afin de combattre le mal. Le site dans lequel il se trouve a été conçu pour les super-héros à la retraite dont les pouvoirs sont faibles, voire inexistants. Marie explique ensuite qu’ils ont trouvé par hasard, The Lord, le plus grand super-méchant de tous les temps, qu’ils pensaient avoir vaincu, non loin de leur village et qu’ils l’ont capturé (il s’agit de l’inconnu attaché dans la cave- l’excellentissime Christian Bujeau que l’on retrouve dans la peau du maître d’armes dans Kaamelott). Marie lui avoue enfin qu’elle a fait semblant d’être morte (il s’agit de son pouvoir), pour qu’il vienne les aider à le combattre, car il est l’élu…

L’ensemble des habitants comprend ensuite que John a libéré The Lord, sa crédibilité en tant qu’élu en prend un coup. Dans la suite de la saison 1, John apprend à se faire accepter de la collectivité et l’essentiel des épisodes se consacre à la bataille qui va avoir lieu contre The Lord.

Les saisons suivantes conduisent la petite bande hors des murs de leur village, ils doivent faire face à des attaques massives de super-vilains et essaient tant bien que mal de garder leur groupe fort et soudé.

Et les archives dans tout ça ?

Dans le début de la saison 1, John fait la connaissance d’un personnage étrange qui essaye de l’aider à s’enfuir du village. On apprend dans un second temps qu’il s’agit de Kyle, un super-héros qui a des visions dans son sommeil et qui les retranscrit dans des dessins étranges qu’il est le seul à pouvoir décrypter. Kyle a une autre particularité : il a de graves pertes de mémoire…et c’est un peu problématique lorsque l’on est l’archiviste du village ! Il s’occupe en effet d’archiver toutes les aventures des super-héros en les dessinant et en les publiant dans HeroNews, la revue d’actualités d’Hero Corp.

Kyle et ses dessins prémonitoires

Dans la saison 1, on voit d’ailleurs Marie prendre HeroNews comme support pour raconter l’histoire d’Hero Corp à son neveu.

Hero News

Dans la saison 2, épisode 8, lorsqu’après avoir dû s’enfuir de leur village qui a été bombardé (ainsi que tous les sites d’Hero Corp) et avoir trouvé refuge dans un bunker, Kyle et Mique retrouvent des archives (des numéros anciens d’HeroNews) et s’étonnent de voir qu’il en manque. Mike en retrouve un coincé sous un meuble (ça ne vous rappelle rien ?) Ce numéro leur apprend qu’un des survivants récupérés sur un autre site est le père de John qui a abandonné son fils lorsqu’il était bébé.

Kyle n’est pas directement présent dans la saison 3, mais il est le héros d’une websérie attachée à la série : Les Prémonitions de Kyle.

Dans cette série, l’archiviste crée lui-même les archives avec un objectif particulier : graver les exploits de ces super-héros pour les rendre mythiques (le moment où Marie expose négligemment devant John un numéro d’HeroNews sur lequel elle est en première page afin d’impressionner son neveu est un bon exemple), on peut ainsi s’interroger sur la véracité des écrits de Kyle : ne transforme-t-il pas les faits pour glorifier ses camarades ? Avec le temps ce magazine devient également un outil de compréhension pour la jeune génération. Les plus jeunes de la bande n’ont, en effet, pas toutes les connaissances nécessaires sur les forces ou faiblesses des super-vilains, ils ignorent également certains événements gardés secrets par les plus anciens. Ce magazine est essentiel pour la compréhension de leur présent et pour la préparation de leurs futurs combats, il est essentiel à leur survie.

l'équipe d'Hero Corp Comics (1)

Carole Thuilière

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s